Le Blog

Les vernis à tableaux : Lequel choisir et comment l’appliquer?

L’application du vernis est une étape tout aussi déterminante pour l’oeuvre que le processus de création. C’est la phase ultime à ne pas négliger si vous voulez avoir une oeuvre pérenne et de qualité. Il est indispensable non seulement de connaître le rôle du vernis, de savoir lequel choisir selon la technique employée, mais également de savoir l’appliquer. Il s’agit ici que des vernis à tableaux de type beaux-arts, et non ceux de type bricolage ou loisirs-créatifs qui ont d’autres propriétés mais qui ne sont pas le sujet de ce site.

Voir la formation complète > Les vernis – Formation vidéo

A quoi sert un vernis?

Dans sa définition un vernis est une préparation non pigmentée, c’est-à-dire transparente, constituée de liant (résine, gomme, huile,…), de solvant (essence, alcool,…). Il est appliqué en phase ultime, en toute dernière étape avant l’achèvement d’une oeuvre. Ses deux principales fonctions : La protection et la belle finition.

Rôle de protection

Son rôle est de protéger l’oeuvre des attaques extérieures telles que la fumée de cigarette, la poussière, la graisse, les frottements, les chocs, les gouttes d’eau, etc… en isolant la surface. Un peu comme un bouclier, le vernis va créer une couche relativement épaisse et étanche résistante à toutes sortes de dommages. Lorsque le vernis est trop abîmé ou trop jaunissant, la conservation de l’oeuvre est remise en jeu, il faut alors le remplacer. C’est pourquoi tous les vernis à tableaux sont réversibles, c’est-à-dire qu’ils peuvent être retirés lors d’une restauration sans endommager la couche picturale. C’est d’ailleurs la différence majeure avec les autres types de vernis (bricolage et loisirs-créatifs) qui sont certes plus résistants, mais permanents.

Rôle de finition

Le vernis permet également de donner un aspect régulier à la surface, d’intensifier les teintes, et d’en modifier l’aspect (brillance ou matité). Certaines couleurs retrouvent leur éclat, les embus (zones mates) disparaissent et l’uniformisation de la surface est agréable à l’oeil.

Le choix entre brillant, mat ou satiné est tout-à-fait personnel. A savoir toutefois qu’une surface trop brillante provoque des reflets de lumière parfois gênants pour l’observation de l’oeuvre.

Les vernis mats sont fabriqués avec du baume de térébenthine et de la cire. Les satinés sont souvent à base de gomme dammar diluée dans de l’essence minérale. Cependant l’effet mat/brillant n’est pas du à la composition du produit mais à l’aspect de sa surface, qui ne réfléchira pas la lumière de la même manière.

Quel vernis pour quelle technique?

vernis-huile

Vernis gras / Vernis maigre

Il existe une multitude de vernis différents avec pour chacun d’eux des propriétés qui leurs sont propres. Chaque technique a son vernis qui lui correspond. Il existe deux catégories de vernis définitifs : Les vernis gras et les vernis maigres.

Les vernis gras sont ceux fabriqués avec de la résine copal et de l’huile. Ils sont brillants, résistants, protecteurs contre l’humidité, mais ont tendance à jaunir.

Les vernis maigres sont composés de résine dammar ou mastic et d’essence de térébenthine. Ils sont transparents, non jaunissants, siccatifs et ils s’enlèvent facilement, mais sont sensibles à l’humidité.

Le vernissage selon les techniques

Alors que le vernis est indispensable pour la peinture à l’huile, il n’est pas vraiment nécessaire pour l’acrylique.

En effet, l‘acrylique est une résine plastique résistante et irréversible. Elle se nettoie facilement même à l’eau et au savon. Donc le vernissage est tout à fait optionnel. Il est utile seulement si vous souhaitez modifier l’aspect de l’acrylique en la rendant plus brillante ou plus mate.

En ce qui concerne l’aquarelle et la gouache, un vernis gâche un peu leurs caractéristiques, rien ne vaut leur protection par un encadrement sous verre. (Pour en savoir plus sur la conservation de ces techniques, cliquez ici!) Même avec les vernis qui leurs sont destinés les tons des couleurs en sont modifiés, et cela de manière aléatoire (parfois plus clair, parfois plus foncé). Il est donc impossible de retrouver l’harmonie de départ…

Pour l’huile en revanche, omettre l’étape du vernissage est une faute technique grave amenant à sa perte. Surtout si vous peignez uniquement avec de l’huile et de l’essence de térébenthine comme beaucoup de peintres. Les couleurs finissent par pâlir, s’assombrir ou ternir, la pâte s’assèche et donc finit par craqueler. A moins que votre peinture soit déjà riche en résine dans sa composition (médium à base de térébenthine de Venise par exemple).

Cette étape étant indispensable, il y a des choses à savoir. Il existe deux catégories de vernis pour la peinture à l’huile : Le vernis final et le vernis à retoucher.

Le vernis final d’une peinture à l’huile s’applique une fois l’oeuvre bien sèche, plusieurs mois après voire une année entière après son achèvement. Pour comprendre pourquoi ce délai est si long, un article est dédié à ce sujet : Séchage d’une peinture à l’huile.

Quand au vernis à retoucher, il est considéré comme un vernis temporaire avec trois grands rôles expliqués dans cet article : Les 3 rôles du vernis à retoucher. Il peut être appliqué rapidement, seulement quelques jours ou quelques semaines après l’achèvement de l’oeuvre, parfait donc en cas d’exposition rapide.

L’art du vernissage

Un bon vernissage est déterminant pour la qualité et la bonne conservation de l’oeuvre. Il doit être régulier, étanche, transparent, souple, dur, réversible, résistant et non jaunissant. Un vernis mal appliqué provoquera une irrégularité visuelle, avec certaines parties plus brillantes que d’autres, ainsi qu’une protection inégale, certaines parties plus recouvertes que d’autres…

Les règles à respecter :

  • La surface doit être parfaitement propre et sèche.
  • L’environnement doit être sain, sans courant d’air, ni trop humide ni trop sec et avec une température modérée.
  • Ne pas être exposé directement aux rayons du soleil.
  • Le vernis doit être plus ou moins de la même température que l’oeuvre. Ni plus chaud ni plus froid que la température de la pièce.
  • Les brosses, pinceaux ou rouleaux doivent être propres, bien fournis et réservés uniquement à cet usage.

Préférer plusieurs couches fines plutôt qu’une seule épaisse. D’une part car elle sera plus facile à étaler, et d’autre part cela évitera à des coulures de se former. Pour l’assouplir afin d’obtenir des couches fines, vous pouvez diluer votre vernis dans le diluant qui a servi à sa fabrication (essence ou alcool) Mieux vaut être consciencieux car retirer un vernis nécessite un savoir-faire que seuls les restaurateurs d’oeuvres d’art maîtrisent.

Comment l’appliquer?

images

Le vernis peut être appliqué à la brosse, au pinceau, au rouleau, ou bien même en spray, tout dépend du format et de votre préférence. Les poils du pinceau ou de la brosse doivent être doux et nerveux.

Pour un vernis liquide, le vernissage se fait à l’horizontale, c’est plus facile et moins risqué. On l’applique de la même manière que lorsqu’on peint un mur, en croisant les mouvements horizontaux et verticaux en tirant bien pour éviter les surépaisseurs. Zone après zone. Si la surface est grande, ces gestes peuvent être assez fatigants.

Pour un vernis en spray, le vernissage se fait à la verticale, en vaporisant plusieurs couches fines, à une distance de minimum 30cm du support. Chaque couche doit être bien sèche entre les applications.

Toute la surface se vernit d’un seul coup. Si vous commencez, alors terminez, même si la surface est très grande. Le temps du vernissage est à prévoir dans votre planning.

Un vernis qui “tire”, qui devient collant et difficile à travailler lorsque vous l’appliquez, a déjà commencé à sécher.

Les problèmes rencontrés

En principe, tous les vernis disponibles en commerce sont censés être réversibles. C’est-à-dire qu’ils doivent pouvoir être retirés afin d’être remplacés une fois qu’ils sont trop altérés. Mais pour que cette opération soit faite correctement, encore faut-il que le vernis ait été bien mis!

Un vernis mal appliqué ou mal adapté provoque des altérations difficiles à rattraper ou carrément irrécupérables.

  • Des fonds mal préparés peuvent provoquer des irrégularités dans l’aspect. S’il est trop gras, le vernis peut s’écailler ou cloquer. S’il est irrégulier, des embus vont se former (Des zones qui ont perdu toute leur brillance).
  • Si le taux d’humidité est trop élevé, le vernis perdra de l’adhérence et des vagues, des coulures, une opacification ou un voile bleuté peuvent se former.
  • Les courants d’air transportent inévitablement toutes sortes de poussières, qui se retrouvent par conséquent enfermées dans la couche de vernis.
  • Le changement brusque d’humidité provoque une altération fréquente : le voile. Les couleurs deviennent ternes et blanchâtres, comme s’il y avait un brouillard.

[optin-monster-shortcode id=”nbfppufxvdxp5girhi5k”]

Vous aimerez peut-être aussi ...

Devenez maître de la couleur

Créé pour répondre à vos demandes! Toutes les explications théoriques et pratiques pour gérer la couleur à la manière des plus grands artistes peintres.
5 cours d’une durée d’une heure chacun avec une démonstration détaillée et des exercices commentés. 4 interviews d’experts en bonus.

En savoir plus
guest
424 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Pineau

Bonsoir Amandine,

J’ai peins un coffre en bois avec de la peinture acrylique et j’ai mis après du vernis colle ( décopatch ) mais voila je voudrais mettre des paillettes en bombe, mais je voudrais que cela tienne pour un moment si je mets rien très rapidement il y aura plus rien, quelle conseille vous pouvez me donner?

Thomas

Bonjour Amandine
Je peins à l’huile et aimerais savoir quel pinceau utiliser pour le vernis à retoucher et comment le conserver dans le temps car le vernis fait durcir les pinceaux malgré un rinçage immédiat
Merci et bonne journée

Zoa

Puis-j’ apploquer un vernis pour aquarelle pour des oeuvres acrylique ?

Celia C

Bonjour, j’ai mis du vernis mat sur de l’acrylique que j’ai utilisé pour peindre sur une coque de téléphone, le problème est que le vernis colle un peu et attrape les peluches, avez vous une astuce pour éviter cela?

Nancy Robert

J’ai acheté une peinture sur bois non vernis quel produit dois-je prendre pour la protéger. Quel sorte de vernis

Sylvie Lehoux

merci pour votre article. Mais j’ai vraiment besoin d’un conseil ! J’ai fait la bétise de mettre un peu de substitue de white spirit écologique du supermarché dans un vernis Rembrandt pour peinture à l’huile (Glossy). C’était la fin du flacon et le vernis était très épais et j’y ai mélanger la meme proportion de substitue de WS. Grosse erreur de ma part puisque le vernis ne sèche pas ! J’ai essayer de tamponner avec un tissu propre pour enlever l’excès de gras, j’ai passer le seche cheveux. Le vernis reste poisseux.
Y a t-il une solution pour soit enlever la couche de vernis sans abimer la peinture (elle était durci de plus d’un an concernant des retouches et depuis 2011 pour la réalisation de l’oeuvre elle meme)
Ou y a t-il un moyen de faire sécher le vernis (ajout d’une couche de siccatif ? )
J’ai vraiment besoin d’aide sur ce coup pour réparer mon erreur.
Merci à vous !!

Sébastien

Bonjour Amandine,
J’ai retrouvé un tableau noir avec 2 autoportraits de mon papa à la craie.
J’aimerais faire en sorte que ça ne s’abime pas , mais ne sais pas quoi utiliser.
Dois-je le vernir et si oui avec quel vernis? J’ai peur qu’en l’appliquant je risque d’effacer le dessin !
Ou dois-je utiliser autre chose pour le fixer?
Merci pour votre réponse.

Pierre-Yves

Bonjour Amandine,
je possède un jeu d’échecs ancien avec des pions en bois laqué dont la peinture est assez craquelée et s’écaille beaucoup. On m’a conseillé de le vernir pour le protéger et le conserver en l’état. Quel genre de vernis me conseilleriez-vous ? Un vernis beaux-arts ou un vernis bricolage ? Sachant que les pièces ont vocation à être manipulées, il faudrait quelque chose de robuste et pas trop nocif…
Merci pour votre aide.

SANCHEZ RAYMOND

Bonjour Amandine, comment allez vous, j’ai appliqué un vernis réversible brillant Lefranc Bourgeois sur 2 dè mes toiles, l’une est parfaite, par contre la seconde et bien évidement la plus importante et la plus grande 134/98 se retrouve avec des zones comme un peu opaques. Je n’ arrive pas à définir si cela est opaque, légèrement blanchâtre, trouble… De loin on ne remarque rien par contre, proche de la toile cela se voit. Avant de faire une bêtise il me paraît judicieux de vous demander conseil. Dois je repasser une couche brillante sur la totalité, ou dois je retirer la première couche réversible., mais cela je ne l’ai jamais fait d’autant plus que la toile est grande. Vous pouvez imaginer mon stress et en plus je ne sais avec quel diluant et matériels. Je vous remercie par avance pour votre réponse. Artistiquement Raymond.

SANCHEZ RAYMOND

Bonjour Amandine, merci pour votre réponse, c’est à chaque fois un plaisir de vous lire, du fait de vos connaissance, je vais de ce pas faire tel que vous me le conseiller, par contre je souhaiterais éventuellement le faire avec une bombe vernis brillant définitif sennelier, quand pensez vous.
Artistiquement Raymond.

Sarah

Bonjour Amandine,
Merci pour vos informations.
Ma question est de savoir si on peut peindre sur une toile déjà vernis.
J’utilise de l’acrylic.
Merci.
Sarah

Mehdi D.

Bonjour Amandine, je viens de réaliser ma première toile avec différents supports, feutres Faber Castell, différents marqueurs permanents noirs, des posca et molotov etc… J’aurais aimé savoir quelle vernis vous conseilleriez, car je crains de voir des parties coulées et/ou se détériorer à l’application d’un vernis. Merci par avance!

raymond SANCHEZ

Bonjour Amandine, tous mes voeux pour cette nouvelle année 2020 et que celle-ci poursuive ce chemin picturale dans votre vie.
Pour faire suite à l’un de mes messages, peut on mélanger le vernis brillant surfin Lefranc Bourgeois avec le satiné de la même marque.Car le premier est vraiment trop brillant et le second trop mat.
Merci par avance pour votre Réponse.
Artistiquement Raymond.

WARD Morgane

Bonjour,

J’utilise une encre de Chine riche en gomme laque (Herbin) sur de l’acrylique extra-fine sur toile. Cette encre n’est indélébile que sur support poreux, mais elle me convient à merveille sion… Aussi j’ai tenté de vernir mes toiles, mais un voile blanc et terne apparaît UNIQUEMENT sur les zones très saturées en encre. Je suppose qu’il y a une réaction chimique mais je ne comprends pas quoi faire à l’avenir. Avez-vous une idée ?
Mon vernis est un vernis beaux-arts aérosol pour huile et acrylique et j’ai laissé sécher 72h la toile avant application de celui-ci.

Merci d’avance pour votre aide !

Ginette

Bonjour j’ai besoin d’un renseignement j’ai peint avec de l’acrylique sur du bois et j’ai très bien réussie, seulement j’aimerais le protéger avec du vernis par je veut le placer à l’exterieur de la maison mais protéger de la pluie et du soleil. Ma question est que je peut employé du mode podge mat sur le bois peint avec de l’acrylique où je doit prendre un vernis autre que celui-ci
Merci de votre réponse

Vanbes

Bonjour,

Je suis une débutante. Sur une peinture à l’huile, j’ai choisi de mettre du vernis mat en bombe et je suis déçue du résultat. Est ce que je peux passer une couche satinée en bombe? faut il que je reste avec la même marque?
Merci de votre réponse. JO

Carla

Bonjour Amandine
Je dessine a mes heures perdu sur du papier assez fin ,j’aimerai rigidifier mon dessin final; c’est a dire rendre le papier plus “craquant” si je peux utiliser ce terme. J’ai essayée avec de la laque ultra forte ou même du vernis, mais pas assez puissant, j’aimerai un(e) produit(ou technique) plus fort(e) mais pas jusqu’à figer le papier, il doit rester flexible et “craquant” ou “cartonneux”
J’espère m’être faite comprise,désole si je suis un peu brouillonne.
Merci pour tout Amandine

SIDO

QUEL VERNIS UTILISER POUR POSER SUR DES PHOTOCOPIES COULEURS????

NOUS AVONS FAIS UN GRAND TRAVAIL COLLECTIF SUR L’HISTOIRE DE L’ART
ET NOUS DEVONT LE MONTER SUR BOIS
JE SOUHAITAIS VERNIR LES PHOTOCOPIES ET LE BOIS POUR PROTEGER LES REPRODUCTIONS DE PEINTURES QUI SONT SUR LES PHOTOCOPIES
L’ÉDITION DES PHOTOCOPIE SERA SUR UN PAPIER ÉPAIS FAIT PAR UN IMPRIMEUR MERCI DE ME RÉPONDRE

Val64

Question pratique ?
Peut on appliquer un vernis marin ou un vitrificateur sur un bois qui a été vernis mat nitrocellulosique ?

Merci

Nikie

Bonjour Amandine
J’ai fait un petit moine bouddhiste en argile durcissant et je l’ai peint à la gouache (l’acrylique aurait-il été mieux ?).
Bien que ce sujet ne sera jamais manipulé puisqu’il est décoratif j’aimerais malgré tout le protéger par une couche de vernis qui le rendra également plus joli. Puis-je utiliser du vernis pour peinture à l’huile ? dois je d’abord utiliser un vernis à retouche ou directement un vernis de finition ?
Je vous remercie beaucoup pour votre réponse. Bonne journée.

arnaud CAPTIER

Bonjour,

Nous avons vitrifier notre escalier avec un vitrificateur plastor monopur-t3.Nous avons fait une éclaboussure de ce vernis sur le mur peint en peinture acrylique (couleur:vert d’eau).
Bien sur avec l’eclairage de jour nous n’avons pas vu tout de suit l’éclaboussure. Nous nous en sommes aperçu le soir même et nous avons pu enlever le film protecteur. Le souci c’est qu’avant de retirer celui ci nous avons frotter .
Nous avons donc suivant les angles de visions et l’éclairage une auréole (visible) un peu grasse ou brillante qui s’est formé.
Existe il un remède miracle pour enlever ce résidu de vernis sans détériorer la peinture du mur?

Surabhi

Bonjour Madame,

J’effectue un travail de peinture acrylique sur du bois. Je ne sais pas quel vernis utiliser.
J’ai entendu parler de vernis polyurethane à base d’eau . Pensez-vous que cela soit une bonne solution?
Je ne sais pas non plus si je dois choisir mat brillant ou satiné.
Merci pour votre aide.
Bien cordialement.
Surabhi

PIOTROWSKI

Bonjour,
Puis-je revernir une toile (huile) avec un vernis Mat ou Satiné,
dont l’aspect actuel est trop brillant, vernir d’origine brillant.
Grand Merci à vous. Cordialement

De castro

Bonjour,

Merci pour cet article très intéressant.
Je fais la technique d’acrylic pouring sur toiles, avec de l’huile de silicone pour créer les « cellules » de la toile. Une fois sèche, la toile a un aspect gras, je pense à cause du silicone. J’aimerais savoir si je peux nettoyer la graisse, ou alors vernir la toile afin de fixer le gras? Je ne sais pas trop quoi faire.
Merci infiniment de votre réponse

SophieC

Bonjour,

Pouvez-vous SVP m’aider sur un problème rencontré lors du vernissage.
Je souhaiterais vernir un support que j’ai peint avec une succession de glacis à l’huile. J’ai attendu que cette peinture sèche (environ 6 mois) pour vernir et j’ai appliqué un vernis à tableau brillant sur celle-ci. Or il se produit un phénomène: le vernis perle sur certaines zone, comme s’il y avait un phénomène de refus. J’ai essayé de passer un vernis à retoucher: idem. Que faire ?

SophieC

Bonjour,
Pour faire suite à ma question sur mon problème de refus lors du vernissage:
vous parlez de vernis riche en résine ou en huile pour pouvoir accrocher à mes glacis appliqués (glacis d’ailleurs faits “maison”: ? huile de lin+2/3 térébenthine+siccatif). J’ai vu qu’il existait du vernis Flatting. Est-ce que celui-ci résoudrait mon problème ? Est-il plus riche en résine ou huile?
Ce vernis Flatting est-il un vernis gras ?
La plupart des vernis du commerce sont des vernis maigres me semble-t-il ?
Il est difficile de connaître leur composition et donc de les identifier.
La composition du vernis que j’avais appliqué (d’une grande marque) n’était pas clairement indiquée sur le flacon et il a fallu que je fasse des recherches sur internet pour voir qu’il était composé de résines synthétiques, essence de térébenthine, essence de pétrole.
Pensez-vous que je puisse modifier sa composition en ajoutant de la résine ou huile (et si oui, lesquelles)?
Merci d’avance pour aide.
Cdlt.

SophieC

Bonjour et merci beaucoup pour votre réponse.
C’est le 1ère fois que j’ai ce phénomène de refus sur mes glacis à l’huile.
Si je dois appliquer un vernis avec + de pourcentage de résine ou bien d’huile, quelle marque de vernis dans le commerce aurait cette particularité, ou bien puis-je ajouter moi-même ces composants à mon vernis?
Merci.
Bien cordialement.

Alexandre

Bonjour Amandine !
Je peins essentiellement à l’acrylique sur toile. Je rajoute régulièrement par dessus des traces au pastel sec. Je vaporise de l’eau dessus pour retirer l’excès de poudre et ne garder que les traces. J’utilise ensuite du fixatif. Pensez vous qu’il soit risqué de passer un vernis mat en spray par dessus cela, ou cela risque t-il de retirer mes traces de pastel à plus ou moins long terme?
Merci infiniment pour votre réponse !

Bouchat Carine

Bonjour Amandine,
Pensez vous que si je mets un vernis en bombe pour peinture acrylique, pour protéger les traits des feutres Posca je peux ensuite utiliser du vernis satine ou brillant au pinceau de la marque liquidex
parce qu’il y a des peinture mattes et brillantes
Merci

Helwein

Bonjour,
Sur un meuble que je rénove, j’ai appliqué une couche de peinture Biofa (peinture à l’eau naturelle) puis sur cette peinture sèche, de l’huile dure que j’ai travaillée avec des pigments à sec. L’aspect étant terne j’ai appliqué un vernis de Dammar que j’ai fabriqué. Par endroit, ce vernis colle même après plusieurs jours de séchage. Pouvez-vous m’expliquer ce que je peux faire pour remédier à ce problème ?
Merci beaucoup.

Bérengère

Nennouche

Bonjour,
Puis je mélanger un vernis mat à un vernis ultra brillant pour le rendre moins brillant et avoir un effet satiné?dans ce cas dois-je utiliser la même marque?j’ai actuellement du vernis liquitex pour recouvrir mes toiles peintes à l’acrylique.
Quelle marque conseillez-vous sinon?
Autre question:puis-je vernir au mat sur de l’ultra brillant si le rendu ne me plaît pas?
Merci d’avance!

Angéline

Bonjour,
J’ai utilisé un vernis pour acrylique sur ma toile mais j’avais fait des traits au feutre noir. Certains ont résisté au passage du vernis mais d’autres ont bavé (stylo différent) et j’ai maintenant plein de traces grisâtres et de bavures que je ne sais pas comment rattraper… Auriez-vous une idée ?
Merci beaucoup,
Cordialement,
Angéline

Mauve

Bonjour Amandine,
Je viens d’acheter une table ancienne recouverte d’une peinture mat gris/bleu. La peinture est un peu usée et patinée, je voudrais conserver cet aspect vieilli et mat tout en ayant la possibilité de m’en servir sans la tâcher. Que puis-je utiliser comme vernis. j’ai lu que les seuls vernis qui résistent à l’eau et au gras sont les vernis gras donc brillants! Or je veux la garder mat.
Cdlmt
M

Patrick BIZIEN

Bonjour,
Peut-on diluer le vernis mat de chez Lefranc Bourgeois avec du white spirit car je trouve qu’il est trop épais et difficile à étaler, cela m’oblige à passer une 3ème. couche, avec la 1ère. couche en brillant
Quel temps d’attente entre les couches faut-il sur des toiles à l’acrylique
Merci, votre forum est très instructif
Patrick

David

Bonjour Amandine,
Je peins à l’Acrylique sur du papier Canson 320g et souhaiterais vernir, cependant je ne sais pas quel vernis utiliser.
Sachant que parfois mon papier n’est pas completement recouvert de peinture.

Dois-je vernir la peinture et aussi le papier vierge (non peint dans l’oeuvre) ?
Quel type de venis devrais-je acheter ?

merci d’avance

David.

Arnaud

Bonjour Amandine,
Votre article est très intéressant et très complet, je vous félicite.
Je rencontre une petite difficulté lorsque je vernis mes tableaux.
J’utilise de la peinture acrylique et de l’encre de Chine.
Lorsque je vernis mes tableaux, à l’aide d’un pinceau, l’encre se met à “couler”.
Je n’utilise donc plus cette technique (j’ai aussi essayé d’appliquer un vernis spécial aquarelle mais c’est la même chose).
J’ai de même utilisé un vernis en spray mais je ne le trouve pas assez épais et lorsque j’utilise par dessus un verni classique que je passe alors à l’aide d’un pinceau, l’encre coule de nouveau bien que j’ai préalablement vernis mon tableau à l’aide d’un spray.
Je ne sais donc pas comment venir mes tableaux efficacement sans risquer de faire couler l’encre de Chine.
J’aimerais pouvoir vernir mes tableaux et aussi passer une couche de résine sur certains d’entre eux.
Je serais très heureux si vous pouviez m’indiquer une technique efficace pour réussir ces deux procédés que je souhaite appliquer.
Je vous remercie beaucoup par avance et vous souhaite une très belle journée.
Bien cordialement.
Arnaud

Elsa

Bonjour,

Je dois prochainement réaliser un décor mural pour un restaurant. J’envisage d’utiliser des Posca ou bien des feutres à base d’huile 4 Artist Marker de chez Pébéo.
Dans les deux cas, quel vernis puis-je utiliser pour finaliser mon travail et le protéger ?

Je vous remercie d’avance !

Elsa

Armelle

Bonjour Amandine,
Je viens de découvrir votre page et lu bon nombre des commentaires et de vos réponses. Peut-être vais-je solutionner mon problème grâce à vous 😉 Je peins à l’acrylique et je souhaiterais y incorporer des perles type rocailles ou type paillettes mais n’ai pas encore décidé si je le ferai au fur et à mesure de l’avancement du tableau ou alors une fois que celui-ci sera terminé. Sauriez-vous me dire comment pourrais-je les fixer afin qu’elles tiennent parfaitement et ce sans altérer leurs couleurs qui pour certaines sont nacrées par exemple….J’imagine que je pourrai bien une à une les fixer à la superglue mais dans ce cas elles ne se fondront pas avec l’ensemble et je crains une attaque de leurs couleurs. J’aurai aimé les incruster mais je ne les vois pas tenir durablement en seulement les y déposant dans assez peu de matière. Si la seule solution était de vernir l’ensemble du tableau en existe t-il un qui soit sans odeur svp et en bombe car l’histoire c’est aussi de ne pas entrainer les perles avec la brosse ;-)))?Mais s’il est en bombe la couche déposée ne sera pas suffisant pour “coller” les perles n’est-ce pas …… ? On appelle cela un…..casse-tête ;-))) Je vous remercie infiniment pour toute votre attention et votre dédication à répondre à nos demandes 😉 Je vous souhaite tout le meilleur….. Armelle

Murielle

Bonjour

Vos conseils sont très utiles, merci de répondre à tous ces questimons!

J’ai fait des grands tableaux sur toile ,à l’acrylique et fusain. ( 30 po x 40 po)
J’ai utilisé un vernis en spray , ça ne fonctionne pas tellement, on touchant la toile, il reste toujours du fusain sur les mains.

Bien que très dispendieux , Je pensais à vernir avec une résine epoxy ?
Est-ce que ça pourrait fonctionner ?

Merci beaucoup !

Murielle

Isabelle

Bonjour, j’ai bien du mal avec les vernis ! Je peins à la vinylique (donc fini mat). Tout d’abord j’avais essayé un vernis acrylique, mais la finition faisait vraiment plastique, on voyait les coups de brosse et je pense que j’ai du utiliser une brosse trop dure. Ensuite j’ai fait un vernis dammar sur d’autres tableaux, que j’ai du poser en trois couches car ma surface irrégulière et l’aborption variable des différents pigments laissait des zones mates. Résultat : un fini ultra-brillant qui, quoi que très beau dans la pénombre, gâche le tableau dès que la lumière se reflète. Questions : comment l’enlever ??? Est-ce que je peux appliquer de l’essence de térébentine autaut que nécessaire pour dissoudre le vernis ? Est-ce que je pourrais peut-être plutôt appliquer une cire par-dessus le vernis pour le ternir un peu ? Un vernis acrylique a-t-il nécessairement un aspect ‘plastique’ ? Je ne trouve pas ce qu’il me faut…