Amandine Gilles

La couleur des émotions

Née en France en 1987, Amandine Gilles est diplômée en Histoire de l’art, artiste, auteur, et formatrice en techniques de peinture.

Amandine est une peintre professionnelle dont le travail est centré sur l’utilisation de la couleur pour donner vie à la peinture.

Son atelier se situe à Bruxelles (Belgique) depuis 2018, où elle peint à l’huile, majoritairement, des toiles abstraites de grand format.

NEWS

Eté 2022 – Atelier de Bruxelles

La série Fame & Femmes :art: est en cours de création.

Pour en savoir plus et suivre Amandine, n’hésitez pas à vous inscrire à la newsletter ART TOTALe.

PEINTURES

Fame & Femmes

2022 – 13 Artworks

Arrive bientôt… Cette série est en cours de réalisation.

Emotion in Motion

2022 – 21 Artworks

Dans la série intitulée Emotion in Motion, Amandine étudie les liens entre la perception des couleurs et la naissance des émotions. Plusieurs études récentes que notre niveau de bonheur est plus élevé si nous accueillons sans les juger nos émotions, qu’elles soient agréables ou désagréables.

De manière intéressante, les historiens, les chercheurs en neurosciences et les psychologues s’accordent sur le fait que nos émotions sont d’origine culturelle.

Ainsi, Robert Plutchick, professeur et psychologue américain (1927-2006) a développé la Roue des émotions qui définit un modèle des émotions humaines, leur relations et leur combinaisons. Cette roue permet de classer les réactions émotives en catégorie selon leur intensité, en les liant à des couleurs. Il combine ici la rosace des émotions et le cercle chromatique.

D’où proviennent ces émotions, comment faire la part des choses entre éducation culturelle et réaction biologique, comment interagir en société lorsque toutes ces émotions se mêlent, rendant les codes confus ? En tant que peintre, cette volonté de compréhension m’amène naturellement à vouloir représenter l’insondable. Et si nous pouvions capter scientifiquement ces réactions via un système d’imagerie, quels visuels obtiendrait-on ? C’est ici que le travail d’artiste commence, là où la science n’est pas encore parvenue.

META-morphoses

2021 – 12 Artworks

Fin 2021, Amandine peins la série de toiles abstraites intitulée “Meta-morphoses” qui revisite 12 œuvres de grands artistes (hommes et femmes) des années 1910 à 1940, plus ou moins connus du public. Au-delà de l’hommage et d’un simple changement de forme, ce travail invite à une réflexion sur notre évolution vers le metavers, ce monde virtuel qui s’annonce comme un futur incontournable pour l’art.

Amandine souhaite démontrer que la peinture propose déjà une expérience immersive et émotionnelle véritablement accessible à tous sans besoin de recourir aux outils digitaux.

1. Composition II in red, blue and yellow. Piet Mondrian, 1930.

2. Airplane flying. Kasimir Malevitch, 1915.

3. Rythme n°3. Robert Delaunay, 1938.

4. Plusieurs cercles. Wassily Kandinsky, 1926.

5. Day music. Paul Klee, 1940.

6. Architectonic – Lyubov Popova, 1917.

7. Hommage aux peuples de couleurs. Otto Freundlich, 1935.

8. Alterpiece 1. Hilma af Klint, 1915.

9. La révolte. Luigi Russolo, 1911.

10. Painting. Mainie Jellett, 1938.

11. A_19. Laszlo Moholy-Nagy, 1927.

12. Foghorns. Arthur Dove, 1929.

i5

2021 – 5 Artworks

Nous baignons en permanence au milieu des particules de lumière sans que nous nous en rendions compte. Pourtant, aussi subtile et furtive soit-elle, cette lumière omniprésente est essentielle pour une bonne appréhension de notre environnement. Grâce à elle, notre oeil perçoit les formes et les couleurs, que notre cerveau traduit ensuite en réactions physiques et émotionnelles. 

A travers cette mini-série de 5 tableaux nommée I5 (phonétiquement I = eye, hi ou high en Anglais), un clin d’:eye: mais aussi un salut au spectateur en référence au signe de la main high five :hand::skin-tone-3: ).

Cette série fait le lien entre notre vision et nos émotions. Pour cela, Amandine ne représente ni la vue objective du sujet, ni l’émotion ressentie, mais plutôt notre perception de phénomènes lumineux dans diverses conditions d’observation:

  • Toile i5-01: Au coucher ou au lever du soleil (Sunset)
  • Toile i5-02: En présence de phénomènes optiques troublants (Kaléidoscope)
  • Toile i5-03: Lors d’un éblouissement (Photons)
  • Toile i5-04: Au dessus des nuages (Cloud)
  • Toile i5-05: Lors du reflet du ciel sur l’eau (Airdrop)

Sunset

Qui n’a jamais été ému devant la splendeur d’un coucher de soleil ?

Cette émotion quasi universelle et intemporelle relève du jeu de couleurs issues des effets lumineux de ce moment particulier de la fin de journée. Les couleurs qui en émanent sont riches, vives, contrastées, pourtant, les dégradés sont toujours subtils.

Dans ce tableau, Amandine ne cherche pas à peindre un coucher de soleil en vue réaliste, mais notre perception. Pour cela, elle a choisi d’exagérer la stratification des couleurs par l’utilisation de bandes horizontales de couleurs vives juxtaposées, qui imitent la diffraction des rayons du soleil au coucher du soleil.

Acrylique sur toile – 130x195cm.

Kaléidoscope

Dans un kaléidoscope, la lumière se réfracte sur les multiples facettes, offrant alors une vision géométrique et parcellaire de la réalité.  La combinaison de couleurs peu communes, d’inversion de facettes qui perturbe la lecture, et d’un vortex en arrière plan représenté par ces bandes fuyantes, génère naturellement un sentiment troublant.

Amandine ne cherche pas à plaire ni à peindre le “beau” dans son aspect lisse, positif et consensuel, mais plutôt à interpeller ou à troubler le spectateur. Car c’est ce que fait la nature avec nous, en nous perturbant dans notre perception de notre environnement, nos émotions deviennent confuses.

Huile sur toile – 130x195cm.

Photons

Amandine représente ici les photons en mouvement, nom donné aux particules élémentaires qui composent la lumière. Emis par la source lumineuse, ils deviennent des projectiles s’élançant directement jusqu’à nos yeux, et nous éblouissent s’ils sont trop forts ou nombreux.

Pour créer l’effet de profondeur et de mouvement, Amandine applique les règles académiques de la perspective géométrique et atmosphérique.

Cette perspective et ce clair-obscur au sein d’un sujet abstrait, amènent le spectateur à une ambivalence; se sentir attiré par quelque chose que l’on n’identifie pas. C’est là toute la beauté du mystère.

Huile sur toile – 130x195cm.

Cloud

Pour rendre visible l’invisible, Amandine choisi de représenter l’un des phénomènes qui la fascinait lorsqu’elle était enfant, la révélation de la lumière à travers la vapeur ou la fumée. Les gaz rendent l’énergie lumineuse concrète, matérielle, à travers eux, on peut s’apercevoir de son intensité, de sa direction, et aussi de sa richesse de teinte.

Un effet vaporeux est obtenu par des superpositions de glacis à l’huile. Notre cerveau ne pouvant s’empêcher de créer des références à ce qu’il connait déjà, certains y voient des nuages vus d’avion. Or, l’exercice est de s’extraire de ses propres références pour avoir accès à d’autres réalités.

Huile sur toile – 130x195cm.

Airdrop

En réfléchissant sur une surface lisse, la lumière nous renvoie à une autre réalité, ressemblante, mais quelque peu différente. Amandine peint dans ce tableau une bulle sur laquelle se reflète un nuage, dans une représentation malgré tout abstraite. La couleur bleue,  source de calme et de fraîcheur, créée une ambiance idéale et sécurisante pour commencer une prise de conscience.

Le choix des formes et de la composition amène à déséquilibrer positivement le spectateur. Tout comme le mythe de la caverne de Platon, le spectateur est invité à faire le travail nécéssaire pour voir en dehors de sa propre lucarne, et découvrir ainsi toute l’étendue de ses émotions et leur capacité à faire changer les choses.

Huile sur toile – 130x195cm.

EXPOSITIONS

20.05 – 22.05.2022 – Gare Maritime – Tour & Taxis, Bruxelles, Belgique

Amandine présente Architectonic, une toile de la série MétaMorphoses.

Huile sur toile, 159 x 130 cm, 2022.

Crédits Photos©AUTC

Q1-2022 – Résidence de 3 mois – Los Balates Villa, Agua Amargua, Espagne

Amandine réalise la série MétaMorphoses.

12 huiles/Acrylique sur toile, 159 x 130 cm, 2022.

Crédits Photos©AUTC

EDITIONS ET BLOG

Blog ART TOTALe
Statistiques: 25.000 visiteurs/mois et plus de 2.000 conseils échangés.

PRESSE

PRATIQUE DES ARTS Magazine – DIVERTI Editions

N°133 : Bien éclairer ses natures-mortes. Bien conserver ses peintures. Le glacis, c’est quoi ? 

N°134 : Construire son propre cercle chromatique

N°137 : Rendre l’effet de profondeur dans ses sujets. L’importance de la mise au carreau – Leçon académique 

N°138 : Techniques anciennes (tempera à l’oeuf, grisaille, encaustique, dorure, imprematura)

N°139 : Affiner sa perception visuelle – 3 méthodes d’observationCréer une grille de repère.

N°140 : Nettoyage des peintures. L’encre et la plume. Enrichir vos oeuvres à l’huile par l’apport de texture

N°144 : Le fiel de boeuf – Présentation et utilisation

N°145 : Les essences

N°149 : Technique ancienne – Les graffites

Hors-série n°49 : Les pinceaux 

BIOGRAPHIE

Amandine à ses débuts

C’est à l’âge de 9 ans qu’Amandine découvre la peinture en atelier. Elle comprend alors immédiatement que ce sera son métier. Ainsi, jusqu’à ces 18 ans, elle se consacre à l’apprentissage des différentes techniques de peinture auprès d’artistes professionnels.

C’était en Charente (Fr) de 1996 à 2005.

Pour un art total

Parmi les peintres les plus influents dans le travail d’Amandine, on retrouve Félix Vallotton qu’elle apprécie pour ses puissants effets décoratifs, par sa palette où des tons sourds alternent avec les couleurs les plus éclatantes.

Il y a également Victor Vasarely, en particulier son travail sur les perceptions colorées dans la lignée du Bauhaus et donc partisan d’un art total qui quitte le chevalet du peintre pour gagner la mode et le design. C’est aussi dans cet esprit que s’inscrit la contribution artistique d’Amandine.

Maîtriser la technique

De ces années de pratique, elle retire un enseignement : la maîtrise technique donne une grande liberté de réalisation qui de surcroît enrichit la créativité. Elle décide donc de développer un savoir-faire unique en s’investissant dans une formation privée pendant 3 ans dans laquelle elle y apprend les principes enseignés en école d’art.

Pour mieux aborder l’art, il lui semble également important de comprendre la peinture, la sculpture et l’architecture de l’antiquité à nos jours et c’est pourquoi elle obtient une licence en Histoire de l’Art à l’université François-Rabelais.

C’était à Tours (France) de 2005 à 2008.

Paris ART Capital

Les lumières de la ville de Paris et de la Seine ont intéressé les Impressionnistes et sont aujourd’hui des modèles immanquables pour les nouveaux artistes. Amandine s’installe à Paris pour réussir ma carrière dans la capitale artistique française.

Elle s’oriente vers la réalisation de scènes de genre à l’huile sur des petits formats. Sélectionnée comme « Jeune Talent » par Art en Capital au Grand Palais en 2009, elle présente son travail, qui s’inspire de photographies de ses proches, dans de nombreuses expositions.

Cette expérience est positive mais elle comprends grâce aux critiques des professionnels qu’il lui faut évoluer vers un travail plus original et plus profond pour impacter dans le monde de la peinture professionnelle.

C’était à Paris (France), de 2008 à 2011.

La couleur devient le sujet

Son processus créatif prend source dans la perception des formes et des couleurs.

D’origine biologique et largement influencées par notre culture et notre éducation, nos réponses émotionnelles varient également en fonction de notre sensibilité, notre humeur et nos expériences passées. Ce sont tous ces différents états qu’Amandine capture et peint sur la toile en utilisant des aplats de couleurs vives, des dégradés subtils, des jeux d’ombres et de lumières.

Ainsi les formes abstraites, géométriques ou organiques prennent vie dans l’imaginaire du spectateur en dehors de tout contexte familier. Son travail nous offre un nouveau point de départ à une réflexion sur soi-même, et sur les autres.

Partager son savoir

En quête d’un mentor pour la guider et la conseiller dans son cheminement professionnel, Amandine s’aperçois que beaucoup d’artistes et de peintres amateurs sont en recherche d’informations techniques.

Elle décide alors de créer le blog « Techniques de Peinture » en 2013 qui deviendra une référence avec plus de 40.000 visites mensuelles. Fort de ce succès, elle conçois la formation en ligne « Osez réveillez l’artiste en vous » qui s’adresse aux débutants comme aux professionnels.

Avec plus de 1000 élèves à ce jour, elle y enseigne toutes ses connaissances techniques et artistiques en peinture à l’huile acquises au cours de ces années à apprendre auprès des autres. Tout en continuant à peindre, elle s’investis dans la rédaction de livres spécialisés dans les techniques de peinture (Editions Eyrolles et Mango, plus de 6000 ventes début 2022).

En 2021, elle crée la plateforme ART TOTALe en proposant une version modernisée du concept de Wagner qui se réalise à travers l’union des arts au quotidien et qui promeut « l’art partout et pour tous ».

C’était à Bruxelles (Belgique), de 2012 à 2021.

Inspirations nouvelles

À 35 ans, Amandine est une femme plus mûre, sereine, sensible et libre.

Alors que l’art est en pleine révolution digitale, et que la mondialisation nous rend très interdépendant, la peinture, de par son originalité, ses couleurs et sa matière, apparaît comme essentielle pour permettre à l’homme de s’interroger sur lui-même et sur son impact social et économique dans le monde.

Elle décide de quitter le figuratif pour m’exprimer au travers de toiles abstraites inspirées par les enseignements du Bauhaus, avec l’objectif de faire un lien entre la couleur, la lumière et les émotions, en faisant appel aux facultés de perception et d’imagination de chacun.

C’est à Bruxelles et ailleurs, depuis 2020.