You are currently viewing Le choix de la palette de couleurs

Le choix de la palette de couleurs

Le terme Palette n’indique pas seulement l’objet où l’on dépose les couleurs, il a également une autre définition, celle de déterminer une gamme de tons. En effet la palette d’un peintre désigne le choix de ses couleurs, la manière de les disposer sur la palette ainsi que sur le tableau.

La palette traditionnelle, celle des grands maîtres, était organisée selon un ordre et des teintes précises, disposées soit en cercle, soit en angle, les couleurs chaudes d’un côté et les froides de l’autre. Les mélanges se faisant au milieu.

Autoportrait par Frederic Bazille

Voici la liste des couleurs indispensables au peintre selon André Beguin et Nicolas Wacker :

  • Noir d’ivoire
  • Vert émeraude
  • Bleu outremer foncé
  • Bleu de Prusse Bleu de cobalt
  • Laque de garance foncée
  • Rouge de cadmium clair
  • Rouge de cadmium foncé
  • Terre de Sienne brûlée
  • Terre d’ombre brûlée
  • Terre d’ombre naturelle
  • Ocre rouge
  •  Terre de Sienne naturelle
  •  Ocre jaune
  •  Jaune de cadmium foncé
  •  Jaune de cadmium clair
  • Blanc de zinc
  • Blanc de titane

Pour connaitre les caractéristiques des différents noirs et blancs, je vous invite à lire cet article : Noir et blanc, pourquoi tant de choix? 

Les palettes célèbres

La palette donne de précieuses indications sur la psychologie et les habitudes du peintre. Les couleurs sélectionnées, la manière de les placer et de les utiliser permettent de mettre à jour en partie leur processus de création.

L’intensité de Gustave Moreau

La palette de Gustave Moreau
Sa palette
Gustave Moreau
Son autoportrait et ses œuvres mystiques

Le pointillisme de Georges Seurat

La palette de Georges Seurat
Sa palette

La fureur de Vincent Van Gogh

palette-peintre-vangogh
Sa palette
Vincent_van_Gogh
Un de ces autoportraits et ses œuvres expressionnistes

L’avant-gardisme du Greco (1541-1614)

Une palette étonnamment simpliste pour l’époque :

  • Blanc
  • ocre jaune
  •  vermillon
  • laque rouge
  • bleu
  • noir
La mort du Laocoon par le Greco
La mort du Laocoon par le Greco

L’académisme de Chardin (1699-1779) :

Une palette aux couleurs traditionnelles.

  •  Jaune de Naples
  •  ocre jaune
  • ocre de ru (d’or)
  • ocre d’Italie
  • brun-rouge
  • noir d’ivoire
  • noir de pêche
  • bleu de Prusse
  • bleu outremer
  • bleu minéral
  • cinabre
  •  vermillon
La Bénédicité de Chardin

La palette de Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1867) :

  • Blanc d’argent
  •  ocre jaune
  • ocre de ru (d’or)
  • terre de Sienne brûlée
  •  vermillon
  • cinabre
  • brun-rouge
  • brun Van Dyck
  • bleu de cobalt
  • bleu minéral
  • bleu de Prusse
  • noir d’ivoire
  • laque de garance rouge
La Grande Odalisque de J-A-D Ingres
La Grande Odalisque de J-A-D Ingres

Les peintres se méprennent beaucoup lorsqu’ils emploient inconsidérément dans leurs tableaux trop de blanc qu’il faut ensuite baisser et éteindre. Le blanc doit être réservé pour les occasions de lumière, pour ces éclats qui déterminent l’effet du tableau. Titien disait qu’il serait à souhaiter que le blanc fut aussi cher que l’outremer (Lapis-Lazuli), et Zeuxis, qui était le Titien des peintres de l’Antiquité, reprenait ceux qui ignoraient combien l’excès en pareil cas est préjudiciable. Rien n’est blanc dans les corps animés, rien n’est positivement blanc, tout est relatif. A côté de ces femmes éclatantes de blancheur, mettez une feuille de papier!  

Ecrits sur l’art: Cahiers rouges – nouveauté dans la collection – préface d’Adrien Goetz

L’innovante palette de Pierre-Auguste Renoir (1841-1919):

A cette période-là, le monde de l’art a changé, les Impressionnistes ont permis aux peintres de se libérer des contraintes académiques, et notamment par le choix des coloris. Il est intéressant de noter que Renoir n’utilise pas de noir par exemple.

  •  Blanc de céruse
  •  jaune de Naples
  •  jaune de chrome
  •  bleu outremer
  •  bleu de cobalt
  •  rouge alizarine
  • vert émeraude
  •  vermillon
  • ocre jaune
  • ocre rouge
  • Les Grandes baigneuses de Renoir

David Leffel, un maître contemporain, gardien d’un savoir-faire traditionnel :

Pour les natures-mortes :

  •  jaune de Naples
  •  ocre jaune
  •  jaune de cadmium foncé
  •  jaune de cadmium moyen
  •  rouge de cadmium clair
  • bleu de cobalt
  •  bleu outremer
  •  terre d’ombre brûlée
  •  noir d’ivoire
  •  blanc de titane.
david leffel nature-morte
nature-morte par David Leffel

Pour les portraits : 

  • ocre jaune
  •  terre rouge
  •  jaune de cadmium clair
  •  jaune de cadmium foncé
  •  rouge de cadmium clair
  •  alizarine crimson (cramoisie)
  •  bleu outremer
  •  bleu de Prusse
  •  terre d’ombre brûlée
  •  terre d’ombre naturelle
  •  noir d’ivoire
  •  blanc de titane.
Autoportrait_David_Leffel
Autoportrait par David Leffel

Voici ci dessous un tableau provenant de l’ouvrage Des liants et des couleurs : Pour servir aux artistes peintres et aux restaurateurs. Celui-ci indique les pigments utilisés selon les peintres.

Les peintres et leurs couleurs
Les peintres et leurs couleurs

Bon à savoir :

  • Les couleurs “laques” sont transparentes, elles sont donc principalement utilisées pour les mélanges et idéales pour les glacis.
  • Lorsque vous peignez, mieux vaut avoir une palette bien déterminée. Avoir trop de couleurs c’est se compliquer la vie, et pire encore si vous en rajouter au fur et à mesure. Mettez en place les couleurs de base, puis seulement quelques teintes supplémentaires dont vous avez besoin. Point trop n’en faut!
  • Pour savoir si les couleurs sont opaques ou transparentes, il suffit simplement de se référer à l’indication sur le tube. des symboles universels sont présents. Ces indications se trouvent également sur les nuanciers, encore faut-il savoir les déchiffrer! Pour cela, voici un petit explicatif tiré de l’article sur Comment choisir ses couleurs!

Explication des symboles des cartes de couleurs, ou nuanciers.

Laisser un commentaire

Cet article a 32 commentaires

  1. Liegeard Sara

    Bonjour, j’aimerai connaitre la bibliographie que vous avez utilisée pour rédiger cette article s’il vous plais?
    Je vous remercie
    Sara

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Sara, toute ma bibliographie est accessible dans le menu inférieur, tout en bas du site.

  2. Tina

    Bonjour, je voulais savoir si le site était toujours actif et si oui si l’on pouvait toujours poser quelques questions. Avec tous mes remerciements pour toutes les informations que j’ai puisé ici! En espérant que cela soit possible,
    cordialement

    1. Amandine Gilles

      Des articles continuent d’être publiés de temps en temps, des dizaines de commentaires sont validés chaque semaines, le site est donc bel est bien actif !

  3. Tina

    Bonjour, connaitriez vous la constitution de la palette de Hopper? J’aimerai pour étude reproduire un de ses tableaux. Avec tous mes remerciements tableau

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, je ne connais pas sa palette de couleur mais le moyen de le savoir est de se rendre à la bibliothèque puis chercher au sein des livres qui lui sont dédiés. Peut-être que la réponse s’y trouve.

  4. Tina

    Un grand merci pour votre article et tous les conseils données en réponse.

    Pourriez vous m’indiquer quelle est la palette de couleurs de Hopper?
    Je suis débutante et je dois dois faire une reproduction d’un de ses tableua: : “Automat ” Pourriez vus ‘indiquer ommentil a crée son noir et ses verts du fond derrière la femme?
    Ave tous mes remerciements,
    Respectueusement

  5. Boucher Fred

    Bonjour Amandine,

    Pour travailler mes glacis (à l’huile), que me proposez-vous comme palette de couleur ?

    Amicalement,

    Fred

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, le choix de couleurs dépend de votre sujet et de votre inspiration, cependant il sera plus aisé d’opter pour des couleurs naturellement transparentes, telles que les laques (cramoisie, carminée) par exemple. Pour le savoir, il suffit de regarder l’indication sur le tube : Un petit carré plein ou un O, couleur opaque ; un petit carré vide ou un T, couleur transparente. Amicalement

  6. Camlay sophie

    Bonsoir
    Et merci de partager votre expérience
    Je dois réaliser le tableau de Van Gogh à la peinture à l.huile
    Pourriez vous m.indiquer la palette à utiliser ? Je veux dire les couleurs
    Et me dire si le tableau est fait au couteau ou au pinceau ?
    Merci beaucoup

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, Van Gogh utilisait des brosses en soie de porcs principalement. Sa palette était composée d’ocre jaune, jaune de chrome, jaune de cadmium, vermillon, bleu de Prusse, outremer, blanc de plomb (à remplacer par le titane), blanc de zinc, vert émeraude, laque de garance, ocre rouge, terre de sienne et noir d’ivoire.
      Merci à vous !

  7. Manon Plouffe

    Bonjour
    Très intéressant cette article,
    Une question… pour peindre un clair obscure quelle couleur utilisée..
    Exemple; source de lumière la chandelle sur un visage..
    Merci

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, le clair obscure traditionnel et celui qui se rapproche le plus du naturel sera composé de couleurs terres. Pour les ombres : terre d’ombre brulée, terre de sienne brulée, ocre rouge, ocre jaune, noir d’ivoire et bleu de cobalt. Pour les lumières : Vermillon, jaune de cadmium clair et jaune de cadmium foncé, bleu de cobalt, rouge carmin et blanc de titane. Bien sur, cette liste n’est qu’à titre d’exemple. Libre à vous de la modifier.

  8. Pierre

    Bonjour,
    grand merci pour ces belles informations.
    A tout hasard, auriez-vous une idée de la palette de Lucian Freud?
    Belle journée

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Pierre, j’ignore la liste précise de ses couleurs, cependant il utilisait les couleurs Windsor & Newton. Mieux vaut rester fidèle à la marque car vous pourrez pus facilement retrouver les teintes. L’on sait que Lucian Freud employait le blanc de Cremnitz (à base de plomb) en très grande quantité. Visuellement, il semble avoir utilisé une palette assez simple, peut-être de l’ocre jaune, de la terre d’ombre et de la terre de sienne brûlée, du rouge et jaune de cadmium (moyen) et peut-être du gris de Payne. A essayer… Belle journée également

  9. Monique

    La meilleure palette à mon avis est une vitre épaisse posée sur un petit meuble à roulette avec un carton gris neutre entre les deux.

    1. Roberto Escolano Buada

      Perfecto…estoy completamente de acuerdo

  10. Ida

    Bonjour, est il possible de mélanger des huiles de marque differente sans probleme ? Je voudrais me racheter du matériel (je n’ai essayé de peindre à l’huile qu’une fois il y a quelues années) et pouvoir garder mes tubes encore bons me ferait réaliser une économie appréciable 🙂 Est il nécessaire d’inverstir dans des huiles assez couteuses ? je pense que dans un premier temps il vaudrait mieux me rabattre sur une marque pas trop chère mais dont les utlisateurs sont cependant satisfaits (je pensais à la pébéo vendue chez gerstaecker), si j’y prends goût et m’en sors bien il sera toujours temps de monter en gamme par la suite en évitant la gaspillage… l’article m’éclaire déjà pas mal sur le choix de la palette je devrais m’en sortir…

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il est tout à fait possible de mélanger les marques entre elles du moment que toutes les couleurs sont bien à l’huile. Cependant les qualités en se mélangeant vont s’homogénéiser. La qualité supérieure va être influencée par la qualité plus bas-de-gamme. Donc mieux vaut mélanger les couleurs par type de qualité uniquement (fine ou extra-fine).
      Je vous invite à lire l’article en lien, il explique justement les différentes qualités de peintures proposées dans le commerce. Je vous recommande plutôt les Van Gogh de Talens, Etude de Sennelier ou Georgian de Daler-Rowney. Elles proposent le meilleur rapport qualité/prix. Merci à vous et bonne continuation !

  11. Perbet

    Bonjour,
    Je souhaiterais avoir votre avis sur la palette utilisé par Mr Turner, personnellement je n’utilise que les primaire pour les representation des paysages mais je recherche à approfondir ma palette avec quelques couleurs tertiaire afin d’obtenir cette lumière dorée que l’on retrouve chez Turner et Rembrandt.
    Je vous remercie,
    Lionel.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, si vous souhaitez retrouvez les teintes utilisées par Turner, alors je vous recommande vivement la marque Winsor & Newton qui proposent directement les couleurs utilisées par ce peintre. Telles que le jaune Turner, jaune de Naples,gomme gutte, terre de sienne, bleu outremer, vert Winsor, vert émeraude, laque écarlate, vermillon, noir de mars, notamment. Attention toutefois car les couleurs utilisées ont fortement été altérées dans le temps, celles que nous voyons aujorud’hui ne sont pas les mêmes qu’à l’époque de la création. Merci à vous

  12. Carol

    Bonjour,
    Je voudrai avoir votre avis concernant la palette de Lucian Freud. Mis à part le blanc de Cremnitz, quelles couleurs utilisait il ? Ou du moins, quelle palette (simple) permettrai de s’en rapprocher.
    En attente de votre réponse.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, j’ignore la liste précise de ses couleurs, cependant il utilisait la peinture à l’huile de Windsor & Newton. Mieux vaut rester fidèle à la marque car vous pourrez pus facilement retrouver les teintes. Lucian Freud employait principalement les couleurs “chair”, selon moi sa palette devait probablement être composée de jaune de naples, ocre jaune, terre d’ombre naturelle, ocre rouge, laque pourpre et peut-être gris de payne, indigo et rouge de cadmium puis blanc de cremnitz évidemment.Cordialement

      1. Carol

        Merci beaucoup, savez vous s’il est possible de se procurer du blanc de cremnitz en france ? je veux dire, achetable en france ou depuis l’etranger ?

        1. Amandine Gilles

          Le blanc de cremnitz est à base de plomb, toxique, donc non commercialisable en Europe. Seuls les pays n’ayant pas les mêmes normes sanitaires peuvent encore le vendre.

  13. Michèle

    Je veux faire mon propre médium à peindre. Est-ce possible d’utiliser de la taltine pour remplacer la térébenthine avec l’huile de lin séché au soleil?

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, oui la Tatline est un solvant donc c’est tout à fait possible.

  14. Gaelle

    Bonjour,

    J’ai une question technique un peu particulière, j’espère que vous pourrez m’aider. Je réalise ma toute première toile, mais en techniques mixtes (je sais, c’est un gros mot). Je dessine au bic sur un fond et souhaite appliquer de la peinture à l’huile par-dessus, mais j’angoisse un peu de faire couler le dessin en appliquant les couleurs. Je dispose de térébenthine et d’huile de lin cuite, pensez-vous que je puisse peindre directement sur le dessin ou dois-je appliquer quelque chose entre les deux pour éviter la catastrophe? Voici une vidéo montrant ce que je souhaite pouvoir faire, mais l’artiste ne donnant aucune indication sur le matériel utilisé, c’est un mystère pour moi: https://www.youtube.com/watch?v=lvzXfrrwdg8

    1. Amandine Gilles

      Bonjour. Il n’y a pas d’inquiétude à avoir concernant l’emploi d’un stylo et de la peinture à l’huile, l’encre résistera aux solvants et aux huiles. Vous pouvez peindre par dessus sans problème. Sur la vidéo, l’artiste peint effectivement avec de l’huile sur un dessin réalisé au stylo, vous constaterez qu’aucune coulure n’apparaît. Cordialement

  15. RATIER

    Bonjour,
    Une grosse difficulté que je n’ai pas encore résolue : le “bon” type de palette à utiliser à l’huile.
    Aquarelle et acrylique, aucune problème, mais l’huile….. j’ai essayé plusieurs solutions, sans succès : assiette faïence ou porcelaine, palette plastique transparente, assiette carton, …..
    Et vous ?… qu’utilisez-vous ?……

    Merci d’avance !

    1. Amandine Gilles

      Toutes les palettes citées conviennent normalement. Quels problèmes rencontrez-vous?