You are currently viewing Comment bien nettoyer son pinceau

Comment bien nettoyer son pinceau

L’entretien des pinceaux est une étape essentielle de la vie dans un atelier, pourtant cette pratique reste bien trop souvent négligée ou minimisée. En effet, le pinceau est un outil indispensable mais malheureusement très fragile. Pour qu’il garde tout son potentiel, son nettoyage doit être fait consciencieusement. Cette étape est souvent considérée comme ennuyeuse mais elle est primordiale à la durée de vie du pinceau, à la qualité de la touche et probablement aussi à la bonne tenue du porte-monnaie !

Nettoyer un pinceau est plus ou moins long selon les poils et les peintures qu’ils contiennent. Les techniques réversibles comme la gouache ou et l’aquarelle ne posent pas réellement de problèmes, puisque la peinture se redilue au contact de l’eau. En revanche, mieux vaut ne pas laisser sécher les pinceaux imbibés d’acrylique, ils seront alors quasi irrécupérables. Quant à la peinture à l’huile, que la peinture soit encore fraîche ou non, avec un bon nettoyage en profondeur le pinceau retrouvera sa splendeur originelle.

Voici une vidéo démonstrative (les explications sont écrites ci-dessous) :

Contrairement à un fausse idée reçue, il n’est pas nécessaire de remplacer régulièrement son panel de pinceaux, car même couramment utilisé, un pinceau peut se conserver pendant de nombreuses années, à condition bien sûr qu’il soit entretenu correctement.

1ère étape  (pour l’huile) :

Pour les pinceaux contenant de la peinture à l’huile, il est nécessaire de faire un 1er lavage à l’essence (white spirit, pétrole ou térébenthine) afin d’éliminer autant que possible la pâte picturale qui s’y trouve. Il suffit pour cela de les tremper dans un récipient, secouer énergiquement puis de les essuyer avec un chiffon. En renouvelant l’opération jusqu’à ce que les poils soient dégorgés.

2e étape (toute technique) :

De l’eau et du savon ! Voilà ce qu’il faut. Le pinceau est frotté directement contre un savon (savon de Marseille par exemple) sous un filet d’eau, tiède de préférence. L’eau tiède est plus efficace, car froide l’huile résiste et la chaude pourrait dissoudre la colle se trouvant dans la virole (partie métallique qui relie le manche aux poils).

En exerçant une légère pression, les poils du pinceau s’écartent en formant comme une auréole autour de la virole. Il suffit alors de tourner le manche délicatement sur lui-même, sans forcer. Cela permet un nettoyage en profondeur, de cette manière le savon pénètre et agit au mieux. Une mousse apparaît fortement colorée à cause de la peinture qu’elle contient. Il est important de continuer l’opération jusqu’à ce que cette mousse redevienne incolore. Cela signifiera que le pinceau est totalement propre, la peinture ayant été complètement retirée.

Cette méthode de nettoyage n’est valable que pour les poils souples évidemment. Les poils durs, comme les soies de porcs par exemple, sont à frotter contre le savon en prenant soin de ne pas les plier.

3e étape :

L’étape de vérification. Elle consiste à presser du bout des doigts les poils du pinceau vers l’extérieur, en exerçant une pression de la virole jusqu’à l’extrémité. On peut le voir à la fin de cette vidéo. L’eau qui en sort doit être parfaitement claire, si elle est encore un peu colorée, alors il faut recommencer le nettoyage.

Une fois terminé, il est important de redonner aux poils leur forme initiale et de laisser sécher le pinceau à plat, et non à la verticale. Ainsi vos pinceaux seront comme neufs. C’est un travail qui prend du temps, mais son efficacité le rend indispensable pour un matériel durable, une utilisation agréable, une pureté des teintes.

Pour tout savoir sur les pinceaux et comment bien les choisir, rendez-vous sur cette article : Comment choisir son pinceaux

pinceau

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
26 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Jean Philippe Monaldi
Jean Philippe Monaldi
Invité
1 année il y a

Bonjour, je viens de découvrir ce blog très intéressant. Si l’article est encore lu, le dernier message remonte à mars 2020, je me permets de vous signaler qu’il est pratique de bien essuyer la peinture qui est sur le pinceau, avec un chiffon ou mieux un papier journal puis de suivre la procédure illustrée par la vidéo (avec un flux d’eau plus économique ?) cela diminue le temps passé avec le savon et l’eau.

Rousseau
Rousseau
Invité
1 année il y a

Bonsoir
comment je nettoie un pinceau qui à servi à l’application d’huile de lin sur un nichoir ?
Merci d’avance
Bien à vous
Gérard

helias francois
helias francois
Invité
2 années il y a

Pour ma part le nettoyage de mes pinceaux je le fais avec du savon noir acheté en pot (un peu crémeux )bien sur avec une eau tiède qui facilite la dilution de l’huile , Je masse les poils de la virole au bout du pinceau pour bien enlever le trop plein de peinture ,qui pourrais durcir au séchage.par contre pour être un peu” écolo “je fais ceci dans un petit récipient et je laisse reposer tout cette mixture une journée pour que les dépôts ce retrouvent au fond du pot et non dans une usine de retraitement des eaux usées question de bon sens !

Steph
Steph
Invité
3 années il y a

Bonjour! J’ai nettoyé mes pinceaux (peinture à l’huile) comme à l’habitude, en commencant par un bon rincage avec un diluant puis du savon dégraissant, pourtant certains d’entre eux sont toujours souillés de pigments et de residu gras. C’est la première fois que cela arrive, et je n’arrive pas à les nettoyer completement, même avec plusieurs lavages.. le pigment reste toujours bien accroché au poils! Avez vous des trucs de nettoyage autre que l’entretient régulier qui pourraient déloger tout ca? Merci!

Gérard
Gérard
Invité
3 années il y a

Bonjour,
Je fais de la peinture à l’huile depuis assez longtemps, et récemment j’ai entendu parler de peintres qui n’utilisent ni térébenthine ni essence. Ils peignent directement au médium liquin et lavent leurs pinceaux à l’huile alimentaire aux changements de couleurs et à l’eau et au savon en fin de séance. Pourriez vous m’en dire plus sur cette pratique ? Est-ce sans conséquence pour le séchage de la peinture? Car cette technique de nettoyage me conviendrai.

Ducroz
Ducroz
Invité
3 années il y a

Que faire si j’avale un peu d’huile d’œillet purifiée?
Est-ce dangereux pour la santé?

plombier à La Garenne Colombes
plombier à La Garenne Colombes
Invité
3 années il y a

merci pour toutes ces explications

Sadoun
Sadoun
Invité
4 années il y a

Bonsoir
Je n’ai pas nettoyé mes pinceaux après utilisation de peinture à l’huile. La peunture a malheureusement colle et durcit le poil! Que dois je faire car La technique si dessus ne marché pas 🙁
Merci d’avance

Amandine Gilles
Amandine Gilles
Invité
Répondre à  Sadoun
4 années il y a

Bonjour, il existe dans les magasins de matériels beaux-arts un “Nettoyant à pinceaux”, très efficace. Merci à vous

Gerard Lhermitte
Gerard Lhermitte
Invité
4 années il y a

Après cette opération, je nettoie au liquide vaisselle ou au Teepol et je rince a l’eau déminéralisé

Gerard Lhermitte
Gerard Lhermitte
Invité
4 années il y a

Bonjour,
pour la technique a l’huile, en 2 passe je fais régulièrement trempé mes pinceaux dans de l’huile d’olive ( une huile d’olive standard du commerce , pas une première pression a froid) dans un pincelier. cela me permet de redonner de la douceur aux poils parfois agresser par les solvants

Thierry Moutard-Martin
Thierry Moutard-Martin
Invité
6 années il y a

J’approuve tout ce qui est dit dessus, avec un seul petit bémol. C’est le cas où l’on recourt à des liants oléorésineux, par exemple pour certains glacis quand on copie des Flamands. Si le pinceau contient encore ne serait-ce qu’un tout petit peu de résine, tout nettoyage à l’eau avec ou sans savon se transforme en pénible catastrophe. Essayez! Il vaut mieux nettoyer directement le pinceau en le tournant dans un bocal d’essence de manière à faire bien travailler sa pointe dans toutes les directions sans l’écraser. Il faut imaginer que vous êtes en train de peindre d’une main légère d’innombrables ronds au fond du bocal. N’hésitez pas à changer d’essence au moins une fois. Quand le pinceau a bien largué toute trace de résine diluée dans l’essence, en général la question d’un lavage classique ultérieur au savon ne se pose plus puisqu’il est déjà bien propre. Si vous êtes maniaque (je le suis, surtout avec les quelques brosses que je prends le temps de me fabriquer moi-même) et que vous voulez terminer par un lavage à l’eau tiède et au savon, attendez que le pinceau ait bien séché. L’essence de térébenthine et l’eau ne s’apprécient pas.

Amandine Gilles
Amandine Gilles
Invité
Répondre à  Thierry Moutard-Martin
6 années il y a

Merci Thierry pour toutes vos explications !

Grégoire MATHIEU
Grégoire MATHIEU
Invité
6 années il y a

Moi perso, je nettoie à l’essence térébanthine puis au produit vaisselle.

Christophe
Christophe
Invité
6 années il y a

Merci pour cet article intéressant,
il est très important de prendre soin de ces pinceaux et personnellement je les rinces avec du savon noir et de l’eau tout les soirs.
Pour les pinceaux en poil synthétique j’ai parfois des problèmes au bout d’un certain temps surtout avec les pinceaux ronds il se déforment…Existe-t-il une astuces pour les redressés pour qu’il reprennent leurs formes initiales?

Amandine Gilles
Amandine Gilles
Invité
Répondre à  Christophe
6 années il y a

Merci à vous. Malheureusement si même après un bon lavage les poils sont déformés, il n’y a pas grand chose à faire.
L’astuce pour les poils vraiment fragiles et de les tremper dans de la gomme arabique lorsqu’ils sont secs, cela permet de les rigidifier et ainsi de les tenir droit. C’est la méthode utilisée pour les pinceaux à l’état neuf.

Isabelle
Isabelle
Invité
6 années il y a

Je ne crois pas que ce soit possible de nettoyer ainsi les petits pinceaux en poils de martre, qui sont assez fragiles, et personnellement je n’ose pas les “tourner et retourner” contre le savon car sinon les pinceaux perdent leur pointe et deviennent tout émousser, non ?

Besson
Besson
Invité
Répondre à  Isabelle
6 années il y a

Même remarque ! Raison pour laquelle je commence toujours par un gros pinceau plus solide qui fait mousser la surface du savon. J’en prélève ensuite avec les petits que je roule entre les doigts pour extraire le jus coloré. Le poil de martre devient cassant avec le temps et supporte mal d’être plié. Par contre l’usure de la pointe provient plus vraisemblablement d’un frottement sur support rugueux.

Sara
Sara
Invité
Répondre à  Isabelle
6 années il y a

Try using a good hair shampoo with conditioner for the sable brushes. Gently wash, dry and shape. Perfect.

Amandine Gilles
Amandine Gilles
Invité
Répondre à  Isabelle
6 années il y a

Cette technique est utilisée et approuvée par les plus grands peintres. Elle est très efficace à condition de ne pas forcer. C’est pourquoi cette méthode fonctionne uniquement pour les poils souples. Donc aucun problème avec la martre.
Je procède de cette manière avec mes propres pinceaux, de toutes sortes et de toutes tailles (des très fins aux spalters), et je parviens à les conserver en excellent état très longtemps. Certains ont plusieurs années.

Ferdi
Ferdi
Invité
Répondre à  Amandine Gilles
6 années il y a

Bonjour,

A noter également que malgré tout, la manière dont chacun peint a une énorme influence sur la durée de vie des pinceaux. Si peindre de manière très “aérienne” sur un support lisse permet une durée de vie accrue des pinceaux, frotter comme un âne sur un support abrasif n’aide en rien. Et à ce régime-là, la durée de vie des pinceaux peut se compter en semaines, voire en jours. Cela me paraît tomber sous le sens aujourd’hui mais longtemps j’ai cru peindre avec de piètres pinceaux (ce qui était malgré tout peut-être le cas) alors que je travaillais comme un gros bourrin… Je n’ai pas changé de manière de peindre (on ne change pas la rayure du zèbre) mais n’ayant donc pas le choix, je me suis résolu à racheter des tas de pinceaux que j’entretiens du mieux que je peux malgré tout !

Isabelle
Isabelle
Invité
Répondre à  Amandine Gilles
6 années il y a

Merci beaucoup pour ces éclaircissements, et ce petit article très intéressant ! du coup je ne vais plus hésiter à le faire…de fait ça me paraissait un peu brutal pour des pinceaux fins en martre, même si c’était tentant pour moi de les nettoyer ainsi, je ne le faisais jamais et du coup mes pinceaux étaient toujours moyennement propres.