Le Blog

La peinture acrylique, origine et présentation.

Après avoir parlé de l‘aquarelle, de la peinture à l’huile et même de la tempera à l’oeuf, voici à présent l’acrylique.

Les origines de la peinture acrylique

La peinture acrylique est la technique la plus courante de nos jours. Pourtant, sa création date seulement de 1958 aux Etats-Unis. Elle est donc une technique très récente par rapport à la peinture à l’huile qui a près de 6 siècles d’existence. La peinture acrylique a été créée par l’industrie pour répondre à des besoins typiques de l’époque moderne  : une peinture simple d’usage, rapide à sécher, et polyvalente (qui s’applique sur tous supports, selon de multiples procédés, sans réelles contraintes techniques). La peinture à l’huile requiert bien trop de patience, la lenteur de son processus rentre difficilement en adéquation avec cette époque contemporaine.

Cette évolution et adaptation d’une technique se sont déjà produites avec l’essor de la peinture à l’huile au XVe siècle. Ce qui a permis aux peintres d’apporter de la luminosité, de la transparence et de la profondeur, en somme plus de réalisme que ne le permettait la tempera à l’œuf, au rendu bien trop limité. 

Les caractéristiques de l’acrylique

L’acrylique est une résine plastique synthétique issue de la distillation de produits pétroliers. La peinture acrylique est de ce fait un mélange de pigments et de résine acrylique. En séchant, la peinture durcit et devient résistante, comme du plastique !

Elle se présente sous de nombreuses qualités, quantités et aspect : 

  • qualité scolaire, fine ou extra-fine
  • en petit tube ou en gros pot (de 38ml à 5 litres)
  • brillante ou mate, opaque ou transparente,

Le choix est immense. Tous les budgets et tous les projets seront satisfaits.

Les qualités et avantages de la peinture à l’huile :

  • Son adaptabilité, elle peut être appliquée sur tous les supports
  • Sa rapidité de séchage
  • Sa permanence, une fois sèche elle est définitive
  • Ses nombreuses possibilités d’effets grâce à sa grande gamme de médiums
  • Sa parfaite conservation
  • Sa résistance
  • Son insensibilité à l’humidité
  • Sa simplicité, même pas besoin de vernis, l’acrylique est lessivable

Avec l’acrylique, terminé les problèmes d’embus, de longs délais d’attente, de jaunissement des teintes ou de craquelures, inhérents à la peinture à l’huile !

Les défauts et inconvénients de la peinture acrylique :

  • Le rendu plastique. L’opacité des teintes crée un effet “plat”. Malheureusement aucun médium n’arrive à égaliser avec la profondeur qu’offre la peinture à l’huile
  • La rapidité de séchage qui pose problème pour créer certains effets comme des dégradés par exemple
  • Les teintes foncent légèrement après séchage

L’acrylique satisfait un très grand nombre de peintres, cependant elle ne rivalise pas avec la peinture à l’huile aux propriétés bien différentes. L’idéal serait une peinture qui lie les qualités de l’acrylique aux qualités de la peinture à l’huile.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques  de chacune de ces techniques, et connaître les alternatives et compromis, rendez-vous sur cet article :  Huile ou acrylique ?

Par l'auteur de l'article

Vous aimerez peut-être aussi ...

Devenez maître de la couleur

Créé pour répondre à vos demandes! Toutes les explications théoriques et pratiques pour gérer la couleur à la manière des plus grands artistes peintres.
5 cours d’une durée d’une heure chacun avec une démonstration détaillée et des exercices commentés. 4 interviews d’experts en bonus.

En savoir plus
guest
40 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Sylvie Roy

Bonjour Amandine,

J’aimerais savoir s’il y a des risques de peindre avec l’acrylique sur des ruches d’abeille? Si oui, quelle serait la plus adéquate pour la santé des abeilles.

Merci de votre réponse et bonne journée!

Michel

Bonjour, une question simple, combien de temps de séchage d’un fond acrylique pour revenir dessus à l’huile ? Merci

Charlotte Guilbert

Bonjour,

Je suis peintre et vis à Montréal. J’utilise la marque Tri-Art depuis 5 ans mais j’ai de gros problèmes de santé depuis des mois liés à une réaction à la peinture (problèmes respiratoires, intoxication). Je ne peux pas porter de masque de protection car je suis allergique à la silicone. Je ne peux pas peindre à la gouache car elle s’effrite dans le temps…
Connaîtriez-vous une marque moins nocive pour la santé? C’est un vrai cauchemar de ne plus pouvoir peindre ! Connaissez-vous également la durabilité de la qualité des couleurs des feutres Posca dans le temps?
Merci

Charlotte Guilbert

et si vous m’assurez qu’une gouache de bonne qualité ne s’effrite pas dans le temps, et bien vous me sauvez sûrement la vie 😀
Votre site est tellement riche d’informations introuvables ailleurs, merci!!!!!

Danielle

Est-ce que vous avez encore votre problème de santé avec la peinture acrylique? Est les conservateurs qui causent le problème?

Danielle

Oui, c’est un gros problème pour moi

Charlotte Guilbert

Je viens tout juste de voir votre réponse, un immense merci et du coup désolée du retard!
Je ne sais pas en fait ce qui entraîne une réaction car même avec un masque adéquate, le contact des yeux suffit à m’intoxiquer. C’est difficile de savoir du pigment ou du liant, lequel me rend malade. En tous cas les vernis, gesso… ont le même effet néfaste sur ma santé. Il y a la marque Pebeo ou Liquitex ici, si vous pouvez me conseiller pour la gouache. L’aquarelle ne convient pas à mon style de peinture.
Un immense merci encore pour votre réponse
Charlotte

Virginia

Bonsoir Amandine,

Je peints avec le mains directement sur la toile, sans gants, j’aime sentir comment la peinture glisse sous me doigts. J’ai utilisé des acryliques Vallejo et Pébéo, mais connaissant les risques du cadmium, j’ai décidé d’essayer la gamme Abstract de Sennelier. Je suis vraiment déçue, car ils sèchent trop vite.

Quelles peintures me recommanderiez-vous pour ce genre de pratique ?

Un grand merci.

Bénédicte RATIER

Bonjour Amanda,
Peut-on utiliser le Bindex comme liant acrylique?…..
Merci d’avance pour votre réponse.

Oriane

Bonjour, merci pour cet article ! J’ai l’habitude de travailler à l’acrylique sur des toiles de lin et à utiliser un mélange caparol+eau+pigment pour le fond avec superposition de glacis et ensuite avec de l’acrylique “en tube”.
J’aimerais changer de support, mais je ne sais pas lesquels sont vraiment adaptés pour l’acrylique. Le verre m’attire particulièrement, j’aimerais par exemple faire le fond d’un côté, et de l’autre des motifs, est-ce que l’acrylique va tenir ? Et comment accrocher le résultat sans l’abîmer ?
Le bois m’attire également, on m’a dit qu’avec deux trois couches de Caparol dilué, puis Caparol et Gesso, je pouvais ensuite utiliser l’ acrylique. Qu’en pensez-vous ? Je vous remercie beaucoup.

Emilie

Bonjour Amandine,
Tout d’abord, merci pour votre site, si enrichissant, j’y trouve beaucoup d’infos très utiles.
Voilà ma question : J’ai toujours travaillé avec de l’acrylique achetée en magasins de beaux arts mais récemment j’ai une demande pour la production d’un tableau à base d’acrylique destinée à la peinture murale, au bâtiment. En effet ma cliente a fait repeindre son intérieur et elle souhaiterait que j’incorpore dans une de mes créations certaines teintes de ses murs. Elle s’est fournie chez Farrow and Ball. Pensez vous que la composition soit inadaptée à une toile en lin ou est ce la meme chose que l’acrylique vendue dans les magasins de beaux arts ?
Merci pour votre réponse.

Michèle ulmann

Bonjour,
Un grand merci pour ce blog très intéressant: on apprend énormément !

Vous dites que les peinture dites de décoration sont de qualité moindre et c’est tout à fait vrai.
mais il y a quand même quelques exceptions. J’utilise la peinture Jo Sonja’s, qui est en fait une gouache acrylique. Je l’apprécié pour son aspect mat et son opacité. Elle est d’une très bonne qualité pigmentaire et convient à de nombreuses techniques.
La connaissez-vous et qu’en pensez-vous ?
Merci

Jean

Bonjour,
Est-il possible de mélanger des médium acrylique avec de l’huile à eau pour en accélérer le temps de séchage ? Et ainsi conserver la qualité pigmentaire de l’huile… Merci

Jean

Bonjour,
Concernant la gamme Golden OPEN, il est marqué sur certains tubes une mention disant : Contient un ingrédient reconnu par l’état de Californie comme causant le cancer.
Doit-on s’inquiéter plus qu’avec une autre marque de l’emploi de cette peinture ?
Merci pour votre avis,
Jean

Ania

Bonjour,
Je cherche à rendre plus mat une peinture acrylique, sans en changer la teinte. Avez-vous une suggestion ?
Merci

Schmitt

Bonjour,
J’essaie désespérément de peindre un vase en verre mais je pense que j’utilise les produits non adapté et pas la bonne technique.
Tout d’abord je recouvre mon vase d’un apprêt (gesso)
Ensuite je peins à l’acrylique fine puis je vernis et là catastrophe tout part….
Pouvez-vous me dire quel apprêt adapté pour support verre et vernis brillant pour finition.
Merci

RATIER

Bonsoir Amandine,
Et d’abord Merci pour ce site passionnant et si riche !
Sur une toile peinte à l’acrylique, j’ai rehaussé quelques traits à la craie aquarellable.
Puis ai fixé le tout (deux couches de fixatif en bombe Géant des Beaux Arts pour fusain, pastel, etc…).
Je constate que la craie reste soluble à l’eau.
Je ne m’y attendais pas !!
Comment puis-je la fixer afin de retravailler à l’acrylique pui vernir le tout.
Merci beaucoup d’avance !

Amandine Gilles

Bonsoir et merci !
Il est normal que la craie reste soluble car tout comme le pastel reste tendre, le fixatif prévu pour cet usage est volontairement léger. Comme son nom l’indique, son but est simplement de “fixer” la poudre (craie ou pastel) sur le support, sans l’enrober complètement comme le fait un vernis. L’inconvénient est qu’effectivement l’oeuvre reste fragile et friable, l’avantage en revanche est que l’oeuvre garde son aspect et ses teintes. Appliquer un vernis acrylique en spray est possible, cela stoppera la solubilité de la craie, mais attention car les teintes se modifieront (de foncer plus précisément).
Je vous conseille donc de faire un test au préalable sur une chute ou un “brouillon” pour vous rendre compte vous-même de l’effet et savoir si cela vous convient.

toile huile

La peinture acrylique coûte moins cher que la peinture à l’huile mais il est vrai que son temps de séchage rapide de permet pas de retravailler le tableau.

Amandine Gilles

Effectivement la peinture acrylique coûte moins cher que la peinture à l’huile, mais on l’utilise bien souvent en plus grande quantité… De plus, le fait qu’elle soit rapide à sécher ne permet pas de travailler longtemps dans le frais, en revanche pour superposer les couches cela est un avantage. Cordialement

Olga

Bonjour Amandine,
J’ai commencé avec l’huile dans le temps et suis passée à l’acrylique il y a bientôt 30 ans. J’ai découvert la gamme golden open avec ravissement mais je me trouve embarrassée pour choisir des produits annexes. Il y en a vraiment beaucoup. J’en ai retenu 4 : le fluidifiant, le médium fluide, le diluant réactivateur et le gesso. Je crains de tomber à côté et de passer un budget et un temps fou à expérimenter. Que me conseilleriez vous, sachant que je travaille en couches plutôt minces ou en aplats avec des mélanges assez délicats sur la toile ?
Je vous remercie pour l’éclairage que vous voudrez bien m’apporter.
Cordialement

Amandine Gilles

Pour les effets que vous souhaitez (couches minces et mélanges délicats) et étant donné que vous connaissez déjà l’huile, je vous conseillerais de peindre à l’acrylique l’intégralité du tableau, puis de revenir par dessus avec des glacis ou couche minces à l’huile. L’huile permettant plus facilement de réaliser des mélanges délicats pour un modelé doux. Ainsi vous avez les avantages de l’acrylique par la rapidité et la simplicité d’exécution, puis les avantages de l’huile par la profondeur et les nuances subtiles que vous pouvez obtenir.
Cordialement

victoria

Bonjour,
J’ai acheté de l’acrylique de base (pas très chère), peut on la diluer avec un autre liquide pour qu’elle sèche moins vite?
J’ai des difficultés avec le séchage pour mélanger les couleurs.
merci !

Amandine Gilles

Bonjour, vous pouvez mélanger l’acrylique avec un retardateur. Ce produit se trouve dans les commerces de matériel artistique et il est à mélanger directement avec les couleurs. Cordialement

Amandine Gilles

Bonjour Pascale,
Le médium pour glacis va vous permettre d’avoir une peinture plus transparente, sans pour autant perdre de sa densité. Pour créer un modelé, ce médium est donc très bien.
Quand à la rapidité du séchage de l’acrylique, il existe des retardateurs plutôt efficaces, à mélanger directement avec les couleurs.
Merci à vous

Pascale

Bonjour Amandine,

J’ai une question concernant les mediums utilisés dans l’emploi de l’acrylique.
Ce que je recherche pour l’instant, c’est de pouvoir travailler le modelé avec le plus de précision possible et vu la rapidité de séchage de cette peinture, je suis très perplexe.

D’autre part, il existe tellement de produit que je ne sais lequel choisir.
Il me semble qu’un medium acrylique pour glacis serait une solution, qu’en pensez-vous? Actuellement, j’ai sélectionné le golden, dois-je également ajouter un humidificateur?

Merci pour vos conseils précieux.