You are currently viewing Les 3 rôles du vernis à retoucher

Les 3 rôles du vernis à retoucher

Il existe deux catégories de vernis pour peinture à l’huile : Le vernis à retoucher et le vernis final. Alors que le premier est temporaire avec de multiples fonctions, le second est une protection permanente. Mieux vaut donc ne pas les confondre.

Les 3 fonctions du vernis à retoucher :

  1. Retoucher une peinture ancienne : Sa composition est telle qu’il sera de nouveau possible de retravailler « dans le frais ». En effet, ce vernis est composé d’un solvant qui va pénétrer la surface picturale permettant ainsi à sa résine de s’accrocher à la peinture déjà durcie. Il sert de lien en quelque sorte entre l’ancienne et la nouvelle couche de peinture.
  2. L’uniformisation du rendu : Le vernis dit “à retoucher” va donner une finition brillante de manière uniforme à tout le tableau. Il arrive que parfois, une gêne visuelle soit provoquée par la différence des reflets (mats ou brillants). Ces zones mates sont appelées des embus, elles se créent lorsque le liant est trop absorbé par le support ou par les couches inférieures.
  3. Un vernis provisoire : Pour pouvoir répondre aux fonctions précédentes, ce vernis est plutôt léger et relativement maigre, il ne peut donc en aucun cas servir de vernis définitif de part son manque de résistance dans le temps. Son rôle de protection a plus ou moins une durée de 6 mois. Sa qualité réside dans le fait qu’il peut être appliqué sur une peinture récemment achevée (environ 1 mois), idéal alors si votre toile doit être exposée. Il la protégera en attendant qu’elle sèche complètement.

En clair, le vernis à retoucher sert à faire des retouches, à donner à l’ensemble de la toile un aspect plus régulier, et à protéger votre peinture en attendant de pouvoir appliquer le vernis final. Ce produit est dés lors indispensable pour les peintres à l’huile.

Protéger, uniformiser et retoucher

Quant au vernis final, celui-ci ne doit être appliqué qu’au minimum 6 mois après l’achèvement de l’oeuvre. Respecter ce délai est essentielle à la conservation de l’oeuvre. Pour savoir pourquoi, lisez cet article : séchage d’une peinture à l’huile

Laisser un commentaire

Cet article a 103 commentaires

  1. Astrid B.

    Bonsoir,

    Je peins actuellement un tableau que je n’ai absolument pas terminé, à l’huile de lin.
    Toutefois, je n’ai malheureusement pas eu le temps d’avancer sur le tableau, cela va faire plus d’un mois.
    Je souhaiterais le reprendre.
    Est-ce que tu vernis à retoucher est nécessaire ?

    Merci beaucoup

    Astrid

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Astrid, seulement si la nouvelle couche a du mal à adhérer aux précédentes. Cordialement

  2. marcel normand

    Bonjour Amadine
    je voudrais réaliser un effet de transparence , (ombre par exemple) avec un melange medium en gel ou liquide et gris de payne, ma peinture étant sèche , il y a t”il un risque d’endommager la celle ci , ou serait’il préférable de passer un a retoucher avant
    merci d’avance

    amicalement marcel

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Marcel, c’est très bien comme ça, Une nouvelle couche s’applique toujours sur une précédente sèche. Un mélange avec le médium permettra la transparence, exactement. Bonne continuation

  3. Marie Laurent-Fabre

    Bonjour Amandine,
    Vous m’aviez rassurée en août dernier à propos de ce vernis à tableau passé par erreur (à l plac e d’un vernis à retoucher) sur des toiles tou juste terminées et dont je redoutais qu’eles soient eprdues.. Vous m’aviez “prédit” des craquelures (ce que je redoutais beaucoup car que peut-on faire si des craquelures non souhaitées apparaissent? Mon autre question : quatre mois ont passé, je surveille les toiles et, pour l’instant, il n’y a pas de craquelures. Dois-je les vernir à nouveau dans six mois environ, avec un vernis à tableau qu’il y ait OU NON des craquelures? Et devrai-je passer plusieurs couches de vernis? Merci beaucoup pour votre aide précieuse. Marie

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Marie, si votre tableau est déjà verni, pourquoi vouloir le vernir à nouveau ? Merci à vous

  4. Marie Laurent-Fabre

    Bonjour Amandine,
    j’ai passé, par erreur, une légère couche de vernis à tableau sur plusieurs toiles alors que je voulais passer un vernis à retoucher mais je me suis trompée! Les toiles sont-elles perdues? Elles étaient tout juste finies, n’étaient plus collantes mais pas du tout sèches, bien sûr. Je n’ai heureusement passé qu’un fine couche mais tout de même!
    Que puis-je faire? Je viens de m’en apercevoir et je suis catastrophée. Merci pour votre aide…
    Marie

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, vos toiles ne sont pas perdues, au pire des craquelures vont apparaitre. Malheureusement il n’y a rien à faire car le vernis est imprégné à la peinture (étant donné que le délai de séchage n’a pas été suffisamment long).

  5. Mairy

    Bonjour,
    J’ai voulu vernir une grande toile peinte à l’huile, c’est un ciel contemporain avec du bleu outremer, du bleu indigo et du blanc. Elle est accrochée depuis 5 ans sur un mur de ma chambre plein sud, donc sans humidité, néanmoins protégée car dos au soleil.
    Je n’avais mis aucun vernis dessus, même pas à retoucher. Mon problème est que lors de l’application du vernis mat au pinceau ( 2 couches ), une traînée bleu foncé est apparue sur du bleu plus clair, comme si le vernis avait réactivé la couleur et que la toile n’etait pas sèche, alors que je l’ai terminée il y a 5 ans. Je suis déçue car la trace se voit et gâche un peu mon tableau que j’aime beaucoup. J’ai vérifié sur d’anciennes photos, la traînée n’y était pas.
    D’ou cela vient-il à votre avis?
    Merci de votre réponse.
    Mairy

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il arrive parfois qu’avec le temps et la chaleur, l’huile non-vernie “se réactive” en quelque sorte. Le vernis, composé en partie d’essence crée alors l’effet que vous constaté. Cela m’est déjà arrivé et il est certain que c’est très énervant, malheureusement je n’ai pas de solution à vous donner…

  6. marcel normand

    Bonjour Amandine ,

    je ne connaissais pas votre site , il me parait trés intéressant , peut’on vous poser n’importes quelle question sur la technique de la peinture a l’huile ou aquarelle ? votre site eest’il gratuit ,

    amicalement marcel

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Marcel, ce site est un blog, et le nombre de commentaires laissés sur chacun des articles devrait répondre à votre question 🙂

  7. Brigitte Millour

    Merci Amandine pour toutes vos riches explications!

    Un souci pour moi: une toile dans les bleus sombres, image que je ne voudrais pas “perdre” en la retouchant . Or la plus grande partie est très brillante , reflets ! gênant donc l’image (térébenthine de Venise diluée me sert de médium) .
    Un vernis mat résoudrait-il le pb ou non? Je n’ose, et lequel? Ou quoi d’autre?
    Bien chaleureusement,
    Brigitte M.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Brigitte, un vernis satiné sera plus approprié et ne dénaturera pas les teintes comme peut le faire un vernis mat. Néanmoins, compte tenu de forte présence de la térébenthine de Venise, mieux vaut attendre plus de 6 mois après l’achèvement de l’oeuvre avant de l’appliquer. Merci à vous

  8. Câline Farah

    Bonjour!
    J’ai plusieurs questions;
    1- ma toile faite a l’huile est sèche depuis assez longtemps (plus qu’un an) je l’ai vernis provisoirement aujourd’hui, quand je pourrais passer le vernis définitif? et si ce cas se présente de nouveau je vernis direct au final ou je fais le provisoire puis definitif?
    2- si j’ai des toiles séchées a l’huile depuis plusieurs années deja, sans vernis provisoire, pourrais je mettre le vernis final maintenant, ou il se peut que j’ai de mauvaises surprises sur les toiles?
    3- j’ai du liquid sur plusieurs toiles a l’huile anciennes, vous me conseillez de passer dessus un vernis final ou non?
    4- les toiles mixed media avec huile, acrylique et feuille d’or, je les vernis provisoirement ou pas?
    5- vous conseiller le vernis a retoucher surfin en aerosol ou le vibert?
    Merci beaucouppppp
    meilleurs salutations
    Merci beaucoup

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, beaucoup de vos questions ont la même réponse : Le vernis final s’applique après plus de 6 mois d’attente. Donc toutes les toiles qui sont au-delà peuvent recevoir ce vernis. Celui à retoucher s’applique uniquement entre l’achèvement et les 6 mois, au delà il n’est plus nécéssaire puisqu’il est remplacé par le vernis final.
      Quand à vos oeuvres mixes, je vous conseille de ne pas appliquer de vernis sur les feuilles d’or (si c’est de l’or véritable), car l’or n’a pas besoin de vernis pour être résistant.
      Peu importe la forme ou la marque, en liquide ou spray, ils sont tous très biens.
      Merci à vous

  9. Saxo

    Bravo pour vos conseils

  10. MICHEL

    Bonjour, comment ajouter sous un arbre que j’ai peint, un flamboyant, l’ombre de son houppier alors que j’ai verni le tableau ??? Par avance merci.

  11. Jean

    Bonjour Amandine,

    J’ai un souci car lors de mon application de peinture, j’ai une corruption de deux couleurs que je ne désire pas. Est-ce que je peux utilisé un vernis à retoucher sur la première couleur et ensuite appliquer ma deuxième couleur?

    Ma technique que j’utilise est celle de glacis !

    Merci

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, j’ignore ce que vous entendez pas corruption, mais si les deux couleurs en question se mélangent, alors c’est que la pâte n’est pas assez sèche pour appliquer une nouvelle couche. A savoir qu’un vernis à retoucher n’est pas un isolant, au contraire, elle aide à mieux faire pénétrer une nouvelle couche de peinture dans la précédente.

  12. Beduchaud

    Merci pour votre site il est super.
    j’ai un souci avec le vernis de retouche mon tableau colle toujours après 1 mois. je ne sais plus quoi faire merci de votre réponse Lili

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, la quantité de gras doit être importante, il vous faut alors être patiente… 1 mois est relativement court dans la siccativation de l’huile. Il faut près de 6 mois pour être sur que la pâte durcisse bien

  13. Louis Accard

    Bonjour je suis étudiant en école d’art et je suis contraint par une date de rendu sur une peinture à l’huile : J’aimerais passer un vernis a retoucher en bombe afin de régler les embus le jour de l’exposition des rendus cependant je ne suis pas sur que la peinture sera suffisamment sèche, Je compte passer des glacis finaux (assez gras) environ 6 jours avant le vernis et je voulais savoir s’il était risqué de vaporiser mon vernis a retoucher après si peu de temps de séchage. Je précise que le support etant assez poreux (carton fort apprêté) la peinture est absorbée plus rapidement que sur une toile classique. Merci beaucoup

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, le vernis à retoucher peut s’appliquer dès que la surface est sèche au toucher. Bonne chance pour l’examen !

  14. Marianne

    Bonjour,
    De nouveau besoin d’un petit conseil!
    J’ai appliqué la couche de vernis à retoucher pour préparer mes toiles à l’huile pour l’exposition, mais j’ai l’impression que ma peinture est fragile à certains endroits
    Comme si une éraflure pouvait endommager la couche picturale…
    Pensez-vous qu’il vaut mieux remettre une 2ème couche de vernis à retoucher pour être sur de la protection?
    Merci d’avance pour vos conseils
    Marianne

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, la peinture à l’huile est toujours très fragile… Une éraflure endommagera quoi qu’il en soit la couche picturale. Le vernis n’est qu’une protection superficielle pour ce genre de dommage. Mieux vaut simplement être prudent et délicat avec ses toiles ! Merci à vous

    2. Marianne

      Merci pour votre réponse et pour votre site plein de bons conseils!

  15. Claude

    Bonjour,
    J’ai peins TRÈS gras un fond que je croyais final et qui me déplaît maintenant.
    Comment repeindre dessus sans enfreindre la règle du gras sur maigre ?
    Utiliser encore plus d’huile me semble inenvisageable.
    Est-ce que du vernis à retoucher pourrait sauver l’affaire ?
    Merci d’avance pour votre aimable réponse.
    Claude

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Claude, si ce fond est très gras, le mieux serait encore de le décaper afin de recommencer sur une base saine. Quand au vernis au retoucher, il ne supprime pas la règle du gras sur maigre. Merci à vous

    2. Amandine Gilles

      Bonjour, pour fixer votre dessin, utilisez un fixatif ! Gardez le vernis à retoucher uniquement pour les fonctions pour lesquelles il est conçu (protéger, uniformiser et retoucher). Sinon votre support sera déjà gras et vous devrez alors surenchérir.

  16. Marianne

    Bonjour,
    Je souhaite vernir mes tableaux fait à la peinture à l’huile avec du vernis à retoucher avant une expo ( peinture trop récente pour mettre le vernis définitif), faut-il diluer le vernis à retoucher?
    Merci d’avance
    Marianne

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il n’est pas nécéssaire de le diluer. Vous risqueriez de diluer également la pâte picturale. Bonne expo’ !

    2. Marianne

      Merci beaucoup pour votre conseil!

  17. LaPalatine

    Bonjour !
    Merci pour cet article !
    Je n’ai pas bien compris la différence entre un glacis et un vernis ? Pourriez-vous m’expliquer s’il-vous-plait ?
    Merci beaucoup bonne journée !! 🙂

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, un vernis est une couche incolore et transparente appliquée une fois le tableau achevé en guise de protection, tandis qu’un glacis est une couche de peinture colorée et transparente qui apporte profondeur et éclat aux couleurs sous-jacentes. Voici un article qui en parle. Merci à vous