You are currently viewing Protéger, sauvegarder et entretenir ses œuvres

Protéger, sauvegarder et entretenir ses œuvres

Voici quelques conseils et recommandations, trucs et astuces, pour sauvegarder et conserver ses œuvres dans les meilleures conditions :

  • Protéger l’oeuvre des variations hygrométriques (taux d’humidité)  et des variations de températures. Les conditions doivent être stables. Par exemple, éviter à l’oeuvre les rayons du soleil directs, ou la proximité avec une fenêtre ou porte mal isolée. L’oeuvre sera mieux conservée si elle se trouve dans des conditions climatiques proches de celles présentes lors de sa réalisation.
  • Eviter les contacts et frottements en l’isolant autant que possible. Si des chocs sont causés, des craquelures ne peuvent apparaître que bien plus tard, comme le montre cette photo ci-dessous. A savoir aussi que les ondes sonores font parties des causes de dégradations à cause des vibrations, surtout sur le long terme. Les bruits des voitures, des avions, la musique forte, etc.
  • Appliquez un vernis quelque soit la technique utilisée, y compris pour l’acrylique. Il empêchera la poussière, les salissures et les rayures d’abîmer la couche picturale ; il favorisera la conservation des pigments, et donc des couleurs. C’est une protection efficace et remplaçable qui plus est.
Réseau de craquelures causé par un choc.
Réseau de craquelures causé par un choc.

Selon les conservateurs de musées, la situation ambiante idéale se situe entre 18 et 20°C avec un taux d’humidité de 50 à 60%.

Si malheureusement votre pièce est sujette aux variations hygrométriques, il existe des humidificateurs/déshumidificateurs qui sont très efficaces. Sinon, plus simple et moins cher (peut-être moins efficace aussi…) : une plante verte ! Elle régulera le taux et servira d’indicateur également  🙂

 

Aquarelles et dessins

 

porte-carton et carton à dessin
porte-carton et carton à dessin

Toutes les œuvres sur papier doivent être conservées avec beaucoup de précaution. Le papier étant un support fragile, il est souvent utilisé avec une technique qui l’est encore plus, comme le pastel ou le fusain par exemple. Donc peu importe la technique, les œuvres sur papier doivent être conservées soit dans des cartons à dessin si vous les stockez, soit mises sous verre si vous les exposez.

Dans les cartons à dessin, vos travaux sont ainsi à l’abris de la lumière, entreposés à plat et protégés des attaques extérieures (goutte d’eau, chocs, salissures etc…). Ne remplissez pas trop les cartons car ils se déforment assez facilement, mieux vaut en avoir plusieurs.

Et pour protéger et entreposer ces cartons sans risque et avoir une meilleure visibilité de leur contenu, il est utile d’avoir ce qu’on appelle un porte-carton.

Si vous fabriquez vous-même vos cartons à dessin, attention de ne pas prendre de carton gris, ils sont acides et abîmeraient les dessins. Mieux vaut privilégier les cartons-bois ou contre-collés.

Qu’est ce que l’acidité du papier??  Les papiers acides se fragilisent et finissent naturellement par causer des tâches. C’est pourquoi il est vivement conseillé d’utiliser des papiers non-acides pour les travaux artistiques. Ceux-là sont fabriqués dans un environnement basique, notamment par la qualité de l’eau et par l’ajout de carbonate de calcium protégeant de l’acidité extérieure. L’acidité d’un papier se mesure par le niveau de pH. 

acidité du papier

Conseils et précautions :

  • Utiliser du papier sans acide (ce qui est le cas des papiers pour les Beaux-arts, et non pour les magazines et journaux)
  • Utiliser le fixatif sur les dessins au crayon, mine de plomb, fusain et pastels secs. Même fixés ils restent encore très fragiles, les manipuler avec grande précaution.
  • Dans le carton, placez une feuille de papier cristal entre chaque dessin, c’est un papier fin et glacé qui permettra d’éviter les frottements entre eux.
  • Et bien sur, protégez-les de toute humidité !

 

Peintures sur toile

 

Les toiles doivent être stockées à plat et non roulées (voir l’article). La tension causée endommage la couche picturale en créant des réseaux de craquelures. C’est pourquoi aucun musée ou galerie ne procède de la sorte.

Conseils et précautions :

Si le tableau est accroché ou exposé :

  • Eviter les rayons directs du soleil, ils détérioreraient les liants et les pigments utilisés.
  • Prévoir une lumière homogène pour empêcher que certaines zones de l’oeuvre soient plus exposées au risque que d’autres.
  • Si une peinture à l’huile a jauni avec le temps, le vernis doit être remplacé. Pour cela, vous devez faire appel à un restaurateur professionnel, car retirer le vernis sans endommager la couche picturale nécessite un savoir-faire spécifique.
  • La toile doit être tendue sur un châssis ou marouflée sur un support rigide afin d’éviter les variations de tensions, et donc les craquelures (en savoir plus).

Si les toiles sont stockées : 

  • Attention qu’il n’y ait pas de frottements sur les côtés peints ni aucune pression sur l’oeuvre, notamment lorsque les toiles sont entreposées les unes contre les autres.
  • Si les toiles peintes ne sont pas tendues, alors stockez-les à plat dans des cartons à dessin éventuellement, en utilisant du papier cristal entre chaque peinture pour éviter qu’elles ne se “collent” les unes aux autres.

Les peintures à l’huile étant très longue à durcir complètement, mieux vaut être patient avant de les entreposer à plat les unes sur les autres. Il est conseillé d’attendre au moins 2 ans en moyenne selon l’épaisseur de la pâte ! (Pour savoir pourquoi le temps de séchage est si long…)

De temps en temps, il est conseillé d’effeuiller la pile de toiles peintes avant qu’elles ne commencent à coller à leur voisine.

Le travail de l’artiste ne se limite donc pas à la création, la conservation de l’oeuvre passe par une attention portée à l’environnement et aux conditions de stockage avec un suivi attentif. Et comme le dit le proverbe “Mieux vaut prévenir que guérir !”

guest
116 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Amélie
Amélie
8 jours il y a

Bonjour,
Merci pour votre article. On me propose d’exposer certaines de mes aquarelles dans une poissonnerie (oui c’est original :D) mais j’ai peur que les conditions (froids et humidité) abîment mes aquarelles. Qu’en pensez-vous svp ? Merci beaucoup

clarysse
clarysse
1 mois il y a

Bonjour,
J’utilise de la peinture acrylique (bleue) sur un papier de bonne qualité (rosaspina 285gr).. le papier réagit très bien a la peinture, il ne gondole pas. Seulement au bout de 5/6 jours des petits points blanc, petites traces discrètes apparaissent sur les parties peintes à l’acrylique.

Pour les enlever je suis obligée de repeindre dessus, ou de passer avec un chiffon humide.

Comment faire pour que cela n’arrive plus? Est-ce dût à la qualité de ma peinture (premier prix)? (Je conserve mes peintures à plat dans un grand tiroir fermé)

Je vous remercie d’avance !

Martins
Martins
2 mois il y a

Bonjour, je réalise depuis peu des tableaux avec de l’encre à alcool sur du papier synthétique est il obligatoire de déposer un vernis?
Sachant qu’ils sont encadré ( les cadres ne sont pas en verre mais en plastique souple transparant) donc protégé
Merci d’avance pour votre retour.
Cordialement

Rama
Rama
3 mois il y a

Bonjour, j’ai réalisé 3 grands dessins au crayon à papier (j’en ai encadré que 2 pour le moment), ne les exposant pas pour le moment, je les stock dans une piece assez sèche et dans l’obscurité. J’aurai voulu savoir si il était malgré tout nécessaire de les fixer avec du fixatif? Merci d’avance pour votre reponse. Bonne journée

Lajeunie
Lajeunie
5 mois il y a

Bonjour , comment puis je conserver un dessin sur papier fait au marqueurs acrylique ? J’ai un vernis acrylique gloss brillant est parfait ? Puis je également le mettre sous verre? et se conserveras t’il dans le temps ? Merci d’avance de votre réponse bien cordialement

Lajeunie
Lajeunie
5 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Donc avant de mettre sous verre mon dessin au marqueurs acrylique je ne le vernis pas avec un vernis gloss pour acrylique si j’ai bien compris ? Merci d’avance de votre aide cdlt

Lajeunie
Lajeunie
5 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Je vous remercie Amandine Gilles de ce conseil , mais où puis je trouver ce genre de verre anti UV ? Est ce coûteux ? Car je fait cela simplement pour un loisir créatif personnel ! Cordialement

Lajeunie
Lajeunie
5 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Merci a vous de m’avoir répondu aussi rapidement , vous m’avais donner des conseils très utile pour mes créations actuelle , j’ai une dernière question svp car je connais pas le système des marqueurs acrylique ” je découvre ” ces feutres la sont t’il inutilisable une fois le réservoir vide ? Je ne sais pas si il faut les jeter après usage jusqu’à épuisement total de la pseudo peinture acrylique ou pas , donc je vous demande de m’éclairer svp sur la marche à suivre lorsque les peintures seront épuisé ! C’était bien entendu ma toute dernière question ! encore merci ! D’avoir des gens qui s’y connaissent et aide à développer les arts plastiques chez les autodidactes en herbe ou plus expérimenté cela fait plaisir ! Les conseils sont toujours bon à écouté !

Renard Toledo
Renard Toledo
5 mois il y a

bonjour
on m a offert un tres beau et grand tableau dune artiste japonaise.

je souhaiterais le proteger notamment de la fumée de cigarettes.

je ne sais pas si cest de lhuile ou gouache.

Auriez-vous une solution svp?
Je vous remercie d’avance

bien à vous
Carina

Lelièvre
Lelièvre
5 mois il y a

Bonjour,

J’aimerai savoir si les tableaux dessiner avec de la craie peuvent durer dans le temps ? Comment en prendre soins ?

KATARINA
KATARINA
8 mois il y a

Dans le lieu de stockage non chauffé derrière mon atelier, le dos d’une grande toile présente des traces blanches (moisissure ?). J’attends une journée bien sèche pour la sortir et frotter. Le bicarbonate (correcteur d’acidité) peut-il remédier et prévenir l’apparition des taches ? Dois-je empaqueter mes toiles hermétiquement à l’avenir ? Dans un film plastique ou bulle ?
Il s’agit d’une toile sur laquelle est marouflée une oeuvre sur papier, donc j’hésite à suivre tout conseil de tamponner avec un linge humide.

KATARINA
KATARINA
8 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Merci pour votre réponse. J’avais ce genre de prévention mais ai tout de même emballé mes oeuvre dans du plastique bulle. A présent je les glisse dans des cabas à fermeture éclair. Au moins le plastique bulle limitera les écarts de température. J’ai observé qu’un côté de ce local n’est pas du tout humide, en attestent la présence de nombreuses toiles d’araignées et des petits tableux tout à fait exempts de traces d’humidité. J’y rangerai sur les étagères mes tableaux.

Bob
Bob
9 mois il y a

Bonjour,

Il y a une chose que je n’ai pas comprise. Vous expliquez que le cartons à dessin doit être stoker à plat et idéalement dans un porte-carton. Mais le porte-carton stock bien en vertical lui.

Où alors j’ai raté quelque chose !

Merci !!

Bob
Bob
9 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Bonjour,

Merci de votre retour.

C’est également ce que je fais pour mes photographies, dessins et monotypes, qui effectivement, se conservent admirablement

Cela demande une petite organisation de l’espace dans l’atelier, mais c’est tout de même jouable avec un peu d’astuce.

Christiane Demont
Christiane Demont
9 mois il y a

Bonjour,
Je fais des tableaux textiles et mixed media. Pouvez-vous me dire comment les protéger ? Peut-on fixer des produits de maquillage (fond de teint, ombre à paupières, blush) sur une toile ? Merci d’avance et merci pour tous vos conseils pratiques.

Françoise
Françoise
1 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Bonjour, je crée également des tableaux textiles, je ne m’imagine pas passer un vernis sur du tissu ! J’y ajoute parfois des foils, cuir, plastique, métal…, on ne peut donc pas le laver. Auriez-vous une idée pour l’entretien de ces supports ? Merci

Christian Dehais
Christian Dehais
9 mois il y a

Bonsoir et merci pour vos conseils.
J’ai une question d’artiste débutant et un peu insouciant des conséquences des ses idées… Je réalise des peintures mixtes (encre, aquarelle, gouache, acrylique…) sur papier. Un potentiel acquéreur veut éviter de mettre sous verre pour conserver les reliefs et éviter les reflets, ce qui peut se comprendre. Comment puis-je protéger au mieux mes peintures dans ces conditions ? Je vous remercie par avance.

Christian Dehais
Christian Dehais
9 mois il y a
Répondre à  Amandine GILLES

Merci beaucoup !

Alexandre
Alexandre
10 mois il y a

Bonjour à tous, petit message pour vous demander un conseil : j’ai récupéré un miroir sur lequel un artiste a réalisé une’ oeuvre au marqueur non indélébile…
cela fait des années que je recherche comment « figer » (a coût réduit) cette image vouée à disparaître si je ne trouve pas de solution de sauvegarde…
merci par avance pour vos conseils
alexandre

Jean-Yves de Lépinay
Jean-Yves de Lépinay
1 année il y a

Bonjour,
Merci pour votre site et vos conseils.
Ma compagne vient d’hériter d’une cinquantaine de toiles (huile) de sa mère artiste peintre. Nous les avons emballées (kraft + bulles) pour le transport, et nous les stockons dans un box loué pour cela. Les formats sont variés, certains sont de très grands formats.
J’ai bien lu dans vos commentaires qu’il n’était pas souhaitable de les laisser dans leur emballage. Nous allons donc les déballer et les entreposer verticalement.
Mais comment les placer ? Huile contre huile ? Chassis contre chassis ? Toutes dans le même sens ? Et comment faire pour que les plus petites ne s’appuient pas sur les grandes ?
Bien cordialement,
Jean-Yves de Lépinay

Nathalie LACRAZ
Nathalie LACRAZ
1 année il y a

Bonjour,
Je dois stocker une toile qui était exposée en extérieur depuis 3 ans (10 m sur 2 m). Elle n’est pas dans un très bon état.
Comment puis-je la protéger avant de l’entreposer ? Est-il possible de la rouler ? Papier spécial pour la protéger ?
Merci de votre réponse.

Adalbert
Adalbert
1 année il y a

Bonjour,
Je possède une toile fin 19ème acquise il y a 15 ans, alors que je n’avais aucune connaissance dans ce domaine. Avec le temps, je me suis rendu compte que la surface du tableau est grise, et que la toile présente des renflements à certains endroits dus au chassis. L’arrière du tableau m’inquiète également, car la toile est à nu.
Je ne sais que faire.
Une restauration couterait chère.
Une revente en l’état ferait perdre beaucoup d’argent.
Merci pour vos conseils.
Cordialement.

Gilberte
Gilberte
1 année il y a

Bonjour
Merci pour les informations de votre site.
Pouvez-vous me dire si une peinture chinoise à l’encre de chine est sensible au rayon du soleil?

nicole Girres
nicole Girres
1 année il y a

comment proteger une peinture à l eau sur un meuble en bois ? j aimerais passer une petite couche de cire speciale, cela existe il? si oui pouvez vous me donner les references, merci

Bella
Bella
2 années il y a

Bonjour,
Je viens de lire avec beaucoup de plaisir les questions et les réponses de ce site. Merci !
Mes questions :
– Est-il possible (et recommandé ?) de vernir des peintures acryliques sur PAPIER (400mg) ? si oui pouvez-vous m’indiquer le vernis le plus adéquat ?

– Est-il possible de stocker ces peintures acryliques sur PAPIER dans des “books” (genre Prat) sans acide, “book” généralement utilisé aussi pour des photos ?

je vous remercie pour vos réponses, et…bonne continuation dans vos travaux artistiques !

Marine B
Marine B
2 années il y a

Bonjour Amandine,
Merci pour votre site super intéressant et riche de conseils. Je voudrais savoir comment protéger des toiles à l’huile grands format pendant les longs laps de temps de séchage entre les différentes couches, ou en attendant de vernir. Je pensais surtout à la poussière… Juste un draps dessus ?
Merci beau coup !

AUFRERE
AUFRERE
2 années il y a

bonjour,
j’ai peint une toile non étirée à l’acrylique de 117 x 150 cm comment la conserver en attendant qu’elle soit étirée sur un châssis et puis je l’expédier sous tube sans problème en la roulant la peinture est au couteau.
Merci d’avance.

Nadine
Nadine
2 années il y a

Bonjour, comment protéger mes peinture aquarelle a long terme? Et est ce que c est une bonne idée d’utiliser un Spray fixatif? Merci

Yolande
Yolande
2 années il y a

Bonjour
ayant parcouru l’ensemble de votre rubrique bien intéressante ,je n’ai pas trouvé de réponse à mon problème…. je possède une toile ( peinture à l’huile ) d’un maitre des années 50 que je voudrais exposer dans un lieu de passage et de restauration et pour cela, la protéger. Est-il possible de la couvrir d’un verre? Y a t-il des précautions particulières pour cela, par exemple laisser un interstice pour passage de l’air etc..?( la peinture a été récemment nettoyée par un spécialiste avec un très bon résultat.)

Merci de votre réponse.

Van dormael
Van dormael
2 années il y a

Bonjour
J’aimerais peindre sur une toile et la laisser dehors (sur une tombe) comment faire ??

Miriam
Miriam
2 années il y a

Bonjour,
J’ai peint une toile à la gouache et j’ai dessiné par dessus avec des crayons de couleurs.
Comment puis-je proteger le crayon des frottements? Est-ce que je dois mettre un fixatif ou un vernis? De quel type? Est-ce que la gouache ne risque pas (une fois mouillée par le fixatif ou vernis) de couvrir mon dessin au crayon?
Merci beaucoup!

alexis
alexis
2 années il y a

Bonjour, debutant dans le milieu je n’y connais pas grand chose. Je viens de faire mon premier dessin au feutre encre faber castel sur toile style pointillisme et j’aimerai le protéger et faire ressortir le noir avec un vernis brillant. Est-ce possible sachant que les feutres sont avec de l’encre de chine ? merci

Sana
Sana
2 années il y a

Bonjour,
Mille mercis pour votre site, votre temps et la qualité de vos conseils.
Je dois stocker des toiles (toiles de lin, peinture acrylique et posca). L’idée étant de les protéger pour ne pas qu elles s’abîment le temps qu’elle trouve un acheteur.

Est il possible d emballer une toile et de la laisser emballer sur du long terme?

Si oui, pourriez vous s’il vous plaît m’indiquer quel matériel utiliser pour pouvoir les emballer et les garder sous emballage?

Mille mercis d avance pour votre réponse.
Bien à vous,
Sana

Anemoli eric
Anemoli eric
2 années il y a

Bonjour j ai acheté une gouache sous verre je l ai enveloppee dans un tissus synthetique mis le tout dans un carton au fond d une cave dans humidite
ai je bien fait y a t il mieux a faire
merci pour vos conseils

Paillard
Paillard
2 années il y a

Bonjour. Je possède plusieurs toiles HST. enveloppées d.un papier bulles ,bulles coté peinture entièrement fermées ,est ce une bonne pratique. Je les ranges face à face ? Par avance merci.

sabatier
sabatier
2 années il y a

BONJOUR je recupere dans la famille un grand tableau 2m de long sur 1 de large il ne rentre pas dans nos voiture peut ton enviseager de le rouler?MERCI DE VOTRE REPONSE.cordialement

cabaret mikael
cabaret mikael
2 années il y a

bonsoir, extiste t il une technique pour enrouler une grande feuille de pastel mat dans un tube pour un envoie postal sans abimer le dessin?
cordialement
mikael

Emmanuel REY
Emmanuel REY
2 années il y a

Bonjour ! Je m’interroge sur un problème assez banal, sans doutes. J’ai quelques oeuvres anciennes protégées par du verre. L’extérieur et l’INTERIEUR de ce verre se salissent avec le temps. Comment les nettoyer sans mettre en péril ce qu’ils protègent ? Je n’ai pas très envie d’utiliser le “lave-vitre” ordinaire qui avoue sa toxicité… sur l’organisme humain ! Merci de vos conseils !

Dutruy Christiane
Dutruy Christiane
3 années il y a

Bonjour!
On a hérité de plusieurs tableaux qu’on voudrait faire expertiser mais en attendant nous les avons emballés et laissés à l’abri mais à l’extérieur! Je crains que nous n’ayons pas eu une bonne idée en faisant cela, qu’en pensez-vous? Et comment procéder maintenant, simplement les rentrer à l’intérieur?
Pouvez-vous aussi m’indiquer comment les photographier pour envoyer pour une expertise? A la lumière du soleil avec un smartphone est-ce possible? Mille mercis d’avance pour votre réponse. Christiane Dutruy

Richard
Richard
3 années il y a

Bonjour,
Je possède un dessin papier fait au stylo à bille. Je le conserve dans un cadre de verre cependant l’encre commence à pâlir et le papier à jaunir.
Comment pourrais je le conserver pour qu’il reste en bon état sachant que le dessin est fait sur une enveloppe
Merci !
Cordialement

Muller Sonia
Muller Sonia
3 années il y a

Bonjour,
j’ai acheté une aquarelle de 1970, encadrée sous verre. Les couleurs sont sombres, je vois cependant sous le passe-partout qu’à l’origine les couleurs étaient plus vives.
Je n’ai aucune connaissance en aquarelle…
Comment puis-je restaurer ce tableau ?
Merci pour votre aide.
Cordialement,
Sonia

BEAUJARD Elzbieta
BEAUJARD Elzbieta
3 années il y a

Bonjour
Je peins en acrylique sur toiles de lin (si grands format). Parfois j’utilise dans certaines parties le pastel sec. C’est très agréable à travailler. Toutefois, je dois fixer le pastel. J’ai utilisé différents vernis en bombe (pour acrylique ou techniques mixtes). Bien que j’ai réussi à le faire je ne suis pas totalement satisfaite de mon résultat. Les parties “pastel” sont ternes, or les parties acryliques brillantes ou satinées. ça se voit et ça me gène. J’ai pensé, après avoir fixer le pastel avec un vernis en bombe, je pourrai vernir au pinceau large. Mes premières toiles sont grandes et je n’aimerai pas “ruiner” mon travail .
Merci d’avance pour votre conseil

Roh
Roh
3 années il y a

Bonjour,

Puis-je conserver mes dessins au pastels dans des fourres en plastique pour classeur (les fourres normales, ceux qu’on utilise à l’école).

Merci 🙂

Noémie

Offe
Offe
3 années il y a

Bonsoir
Peut on remettre du fixatif sur un vieux pastel ? Histoire de retrouver ses couleurs
Merci

Vincent Budz
Vincent Budz
3 années il y a

Pour un pastel accroché sur mur , encadré et mis sous verre.est ce que une température de 23 ° et un taux d’humidité de 55 et idéal?.

Corinne Segura
Corinne Segura
3 années il y a

Bonjour,

Merci par avance pour vos précieux conseils, je fais du portrait animalier en pastel sec, je ne les fixe pas car je trouve que cela terni les couleurs,
Pour les protéger je les encadre avec un passe- partout ou bien je les stocke dans un carton à dessin en les séparant d’une feuille de cristal mais j’ai vraiment peur qu’ils se salissent .
Avez-vous une meilleure solution?

Fabre
Fabre
4 années il y a

Bonjour,

Merci beaucoup pour votre site qui a pleins d’informations tres utiles,
J’ai une question supplémentaire, je ne pense pas qu’elle ait deja ete posee d’apres mes lectures sur le site.
Pour les peintures a la gouache (ou autres) que l’on met d’habitude sous-verre, est-il est sain d’utiliser, a la place du verre, des “verres” en acrylique? Ils sont beaucoup plus legers, et comme j’ai des enfants, j’ai moins peur que ca ne casse si ca tombait du mur! Mais une amie m’a fait remarquer que peut-etre ca n’etait pas aussi bien que le “vrai” verre pour proteger les peintures et que peut-etre cela empechait la peinture de “respirer”. Qu’en pensez-vous?
Je vous remercie,
Caroline

Philippe MORIN
Philippe MORIN
4 années il y a

Bonjour, mes félicitations pour votre site, que je découvre. Pour un peintre, la conservation des dessins et peintures n’est pas négligeable. Peintre moi-même, Français je suis expatrié au Portugal, où règne le plus souvent un climat chaud voire caniculaire en été et très humide en hiver. Problème.
Je peins avec de l’huile de lin cuite, de la “Standolie” de chez Sennelier, que j’utilise depuis des années. Je crée mon médium personnel à base de cette huile et de vernis siccatifs, de Courtrai notamment. Mais je connais un problème de stockage. Entreposées les unes contre les autres, sur châssis, il arrive que mes toiles (je ne vernis pas la surface) adhèrent les unes aux autres, la couche picturale, même sèche, se décolle, voire parfois redevient collante. Auriez-vous un conseil ? Merci.

Flooff
Flooff
4 années il y a

Bonjour,
J’ai une question peut-être idiote mais je commence à vendre mes toiles (peinture spray acrylique) et je ne sais pas trop comment les transporter pour ensuite les donner à l’acheteur. Je pensais mettre dans une sac style grande surface mais j’ai peur que ça abime (et ca ne fait pas très professionnel même si pour l’instant c’est le début). Et surtout si la toile est plus grande qu’un sac standard, comment je peux faire ?

Merci de votre réponse et merci pour l’article!

Salomé
Salomé
4 années il y a

Bonjour,

J’ai réalisé des illustrations à l’acrylique sur papier et j’aimerais savoir comment les protéger. Dans l’article consacré aux vernis, vous précisez que l’acrylique n’a pas besoin de vernis mais dans celui-ci, vous semblez dire que toutes les oeuvres doivent être protégées quelle que soit la technique.

Dois-je appliquer un vernis? OU dois-je mettre les illustrations sous verre? OU rien ? OU autre méthode?

En tout cas un grand merci pour les savoirs que vous partagez !

Gajic
Gajic
4 années il y a

Bonjour,
J’ai reçu d’un ami un grand tableau et je pense qu’il s’agit de l’huile sur toile (je ne m’y connais pas du tout). Je l’ai accroché dans le salon mais mes proches sont fumeurs et je voudrais protéger cette peinture de la fumée. D’ailleurs, il me semble qu’elle nécessite un nettoyage aussi.

Pourriez vous me dire qu’elle serait la meilleure solution pour moi.

Je vous remercie d’avance pour votre réponse.

Bojana

GURLY Jean-Baptiste
GURLY Jean-Baptiste
4 années il y a

J’ai des toiles d’un peintre russse figuratif des années 80, malheureusement elles étaient très mal stockées
roulées et tassées, je les ai étendues , elles ne sont pas abimées mais il y a des plis importants.
je me demande si je ne peux pas les tremper dans une baignoire et les faire sécher à plat ou bien les repasser (évidemment au dos)
que me conseillez-vous ?

POÈT BENEVENT
POÈT BENEVENT
4 années il y a

Bonjour, certains de mes travaux sont faits avec de l’enduit goudron de la marque : axon. Créative je ne me suis pas posée la question de la pérennité de ces travaux et mes toiles sont travaillées avec cet enduit goudron, du fusain du pastel sec que bien sûr je fixe. Il existe un vernis dit :universel. Pouvez-vous me dire si ce vernis n’a pas de composants qui risque d’altérer plutôt que de protéger d’une part et d’autre part au cas où je peux l’utiliser s’il est préférable de l’utiliser en aérosols plutôt qu’au pinceau. Un grand merci pour votre réponse.

Mimi
Mimi
4 années il y a

Bonjour,
Premièrement merci pour ces précieuses informations!
Deuxièmement, ma question, qui est n’est pas celle d’un artiste, mais d’un acheteur d’art est la suivante:
Pour une œuvre qui est accompagné de cette description « this artwork was created using fine Kremer pigments and oil paper of 240g quality .
A thin layer of varnish protects the artwork against uv light and dust »
Quel type d’encadrement je dois chercher pour le mettre en valeur et le protéger .

Michel DAOULAS
Michel DAOULAS
4 années il y a

Bonjour,
Je souhaite vernir mes aquarelles après collage sur un support rigide , ce qui évite un cadre en verre . Pouvez-vous me dire quel vernis utiliser et comment l’appliquer. Egalement quel pinceau et comment nettoyer ce dernier après utilisation du vernis.
merci d’avance pour vos conseils

Antoine
Antoine
5 années il y a

Bonjour

Donc sous verre, les uns contre les autres sans frottement directes, à l’abri de la lumière et entre 40 et 60% d’humidité est le meilleur moyen pour conserver des tableaux ou toiles ?

Merci pour votre accès précieux à la connaissance.

josiane
josiane
6 années il y a

Merci !!! Le papier photo et le papier imprimante, ont-ils un PH neutre ?

Amandine Gilles
Amandine Gilles
6 années il y a
Répondre à  josiane

Certains l’ont effectivement mais pas tous. Je ne saurais vous conseiller sur les marques vers lesquelles vous diriger étant donné que je ne pratique pas la photographie, mieux vaut se renseigner sur internet ou en magasin auprès d’un vendeur spécialisé. Après tous, peut-être est-ce tout simplement indiqué sur les emballages…

josiane
josiane
6 années il y a

Bonjour,

Merci pour vos si précieux conseils. J’aimerai savoir comment faire pour protéger des œuvres papiers ? Je travaille beaucoup avec les journaux et les quotidiens, mélange de papiers et acrylique, encre…. J’ai pensé à mettre une coucher de résine. Qu’en pensez-vous ? Merci encore

Amandine Gilles
Amandine Gilles
6 années il y a
Répondre à  josiane

Bonjour, seuls les papiers au pH neutre résistent dans le temps. Les journaux, les papiers glacés des magazines, catalogues, etc, ne sont en aucun cas prévus pour durer dans le temps car ils sont trop acides et finissent fatalement par jaunir avec l’impression qui disparaît peu à peu. Aucune résine ou vernis n’empêchera ce phénomène, principalement du à la lumière naturelle et ses UV. En revanche tous les papiers dits “beaux-arts” permettent une pérennité, vous les trouverez dans les magasins d’articles pour artiste. Ceux-là résisteront très longtemps.
Ce problème se pose aujourd’hui aux restaurateurs devant faire face aux oeuvres du XXe siècle, celles de Picasso, Braque et autres artistes abstraits ayant utilisé toutes sortes de matériaux éphémères. La question éthique entre en jeu : Faut-il remplacer ces matériaux dégradés ou bien laisser le temps s’emparer de l’oeuvre…

Ludovic
Ludovic
6 années il y a

Bonjour,

D’abord un grand merci pour la qualité de votre site ! C’est une mine d’or pour tous les passionnés.
Ma question relève peut-être davantage de la rubrique: “Les vernis”. Voilà, je dessine avec des pastels à l’huile sur des feuilles Arches Huile (300g/m2). J’ai découvert récemment ce support et trouve la souplesse des feuilles très agréable pour travailler au pastel à l’huile (Sennelier pour la plupart). Cependant, je connais un problème concernant le séchage de mes dessins. J’ai appris que le pastel gras ne sèche pas en lui-même. Aussi, j’utilise un fixatif de la marque Sennelier (à base de résine synthétique). Pour mes dessins sans épaisseur, ça sèche à peu près. Et encore, il faut pulvériser plusieurs fois…En revanche, pour mes projets plus en épaisseur, ça ne fonctionne pas vraiment avec le fixatif. Ou alors, j’imagine qu’il faut vaporiser 10 ou 20 fois à intervalles réguliers…Cette méthode de séchage avec un fixatif en bombe me laisse finalement perplexe…Un spécialiste m’a conseillé, aussitôt le dessin terminé, de le fixer en passant directement un vernis mat ou brillant avec un pinceau, comme on le fait au bout d’un certain temps pour une peinture à l’huile. Est-ce une bonne méthode? D’avance, merci beaucoup pour votre conseil ! Cordialement, Ludovic

Amandine Gilles
Amandine Gilles
6 années il y a
Répondre à  Ludovic

Bonjour Ludovic et merci. Il est vrai que le pastel gras ne sèche pas, il ne durcit même jamais pour ainsi dire. C’est sa composition qui veut ça. C’est pour cette raison que les bâtonnets de pastels sont utilisables définitivement, car ils restent “frais”. Et comme il est toujours plus ou moins déconseillé d’aller contre-nature, mieux vaut conserver les oeuvres naturellement sous verre, afin de les isoler de tous contacts et de la poussière. Le fixatif n’est pas un siccatif. Il crée une légère couche de protection grâce à la résine qu’il contient, mais son but n’est pas d’accélérer le processus de durcissement. Donc attention, car appliquer des couches épaisses et dures (vernis et fixatifs) sur un dessin qui reste mou sur un support souple, des craquelures pourraient apparaitre… L’idéal est la mise sous verre. Cordialement

Ludovic
Ludovic
6 années il y a
Répondre à  Amandine Gilles

Bonjour,
merci pour votre explication. Je saisis bien mieux la différence maintenant. J’avais entendu parler de cette solution, mettre les dessins sous verre, mais je vous avoue que je ne suis pas “fan”… En tout cas, je comprends bien qu’il n’y pas de solution miracle.
Je projetais de contacter un imprimeur spécialisé pour faire des « giclées d’art » à partir de mes dessins. J’aimerais voir comment ça rend. Mais dans ce cas là, je devrais donc utiliser un vernis pour faire bien sécher mes dessins et assumer le risque de voir tôt ou tard des craquelures apparaître sur l’original. Sous verre, je pourrais seulement avoir recours à un éditeur d’images.
Je m’interroge seulement : j’ai lu que Picasso travaillait au pastel gras. Je me demande seulement comment les grands maîtres comme lui conservaient leurs oeuvres au pastel gras de leur vivant ?
Aujourd’hui, elles sont donc toutes sous-verre? Ma question peut paraître naïve…
Merci !
Cordialement

Amandine Gilles
Amandine Gilles
6 années il y a
Répondre à  Ludovic

Vous avez 2 solutions : Sous verre donc comme nous venons de voir, et comme c’est le cas dans les musées (le verre évite les poussières), ou bien sur support rigide. Il suffit de maroufler votre papier sur un panneau de bois ou bien directement d’apprêter un panneau et dessiner dessus. Le fait que le support soit rigide, le vernis que vous appliquerez dessus restera rigide également, réduisant considérablement le risque de craquelure.

Ludovic
Ludovic
6 années il y a
Répondre à  Amandine Gilles

D’accord, merci bien pour votre message. Je vais donc probablement opter pour cette technique du marouflage.
Bon weekend de Pentecôte, Ludovic

Diane
Diane
8 années il y a

Bonjour, juste un petit mot pour vous dire que j’apprécie vraiment votre site. Il m’apporte plusieurs réponses à mes questions. Continuez votre beau et bon travail. xx