Le Blog

Séchage d’une peinture à l’huile

De nombreux peintres à l’huile pensent qu’il est possible d’appliquer le vernis dès que les couleurs deviennent dures au toucher ; Que Nenni, les choses sont un peu plus complexes que cela.

Une huile ne sèche pas, elle durcit

Le séchage représente le phénomène d’évaporation, privant une substance d’une plus ou moins grande partie de son élément liquide. Pour l’huile, c’est l’inverse qui se produit puisque c’est l’oxygène qui est capturé. Cette absorption d’oxygène augmente le poids et le volume de l’huile, rendant sa densité plus importante au fil du temps. Par conséquent, plus la pâte picturale est épaisse, plus long sera le processus de durcissement. On dit alors que l’huile siccative.

Raison pour laquelle une peinture à l’huile doit être aérée, ne devant pas être mise sous verre ou isolée par une couche prématurée de vernis.

siccativation séchage durcissement huile

Un délai variable

Ce processus de siccativation peut être très long, la patience est donc indispensable avant de pouvoir appliquer un vernis définitif. Les délais varient en fonction des conditions environnementales (températures, taux d’humidité, etc…), des éléments composant la peinture (taux d’huile, résine ou essence) ainsi que de son épaisseur. Plus une peinture sera fine, légère et ventilée, plus rapide sera le durcissement. Au contraire, une pâte trop épaisse et trop grasse peut même ne jamais durcir dans sont intégralité, l’oxygène ne parvenant pas à atteindre la profondeur de la pâte. Le durcissement complet d’une peinture peut donc varier entre quelques jours à plusieurs années, voir des siècles si un excès d’huile non ou peu siccative a été employé.

Les huiles de lin, de carthame, d’œillettes, etc. ont un temps de siccativité différent. Voir l’article sur le sujet. Certaines étant plus rapides que les autres.

Appliquée en couche fine, la peinture durcira en quelques jours. En couches épaisses, plusieurs semaines ou mois seront nécessaires. Dans le cas des empâtements, mieux vaut utiliser un médium adéquate. Le médium d’empâtement, composé de résine et de plâtre, permettra de faire durcir la pâte en son coeur. Quoi qu’il en soit, il faut toujours attendre au minimum 1 an avant d’appliquer un vernis définitif.

Si une protection est nécessaire avant ce délai (en vue d’une exposition par exemple), alors c’est là que le vernis à retoucher entre en jeu. Celui-ci s’applique rapidement après l’achèvement de l’oeuvre et permet de protéger la surface picturale temporairement.

huiles

Précautions

  • Attention, car des couleurs trop grasses peuvent provoquer des coulures, des empoussièrages (incrustation de poussières sur la surface) ou bien rendre la peinture poisseuse. Il est donc important d’utiliser les huiles avec parcimonie. Il s’agit bien évidemment d’huiles siccatives (lin, œillette, carthame), et non d’huile industrielles ou alimentaires qui ne sont en aucun prévues pour durcir.
  • A contrario, un durcissement trop rapide peut engendrer des craquelures, des décollements ou des boursouflures. C’est pourquoi, l’ajout de médium siccatif (accélérateur de séchage) dans les couleurs à l’huile ne doit pas dépasser les 4 à 5%. Ajouté en trop grande quantité, le durcissement serait inégal et provoquerait alors des crevasses et des craquelures.

« Il faut laisser à chaque couleur le temps qu’elle exige pour arriver au degré de siccité voulu, et l’emploi des siccatifs dans la peinture artistique est absolument inadmissible. »

Jacques Blockx. Compendium. 1922

Astuce

nuancier goldenCertaines couleurs durcissent plus rapidement que d’autres : les noirs, les laques, l’outremer et le vermillon par exemple sont peu siccatifs. Au contraire, les plus rapides sont les ombres (naturelles et brûlées), les cadmiums et le vert émeraude entre autres.

On connaît tous l’astuce qui consiste à insérer un couteau dans le creux d’un gâteau sortant du four afin de savoir si celui-ci a atteint la bonne cuisson ; et bien cette méthode est adaptable dans notre cas, il suffit d’insérer une aiguille à l’endroit du tableau où la pâte est la plus épaisse, si elle ressort propre et nette, c’est que l’intégralité de la pâte est dure !

Vous aimerez peut-être aussi ...

Je débute à l’huile

Initiation à la peinture à l’huile. Ayez des bases solides pour devenir un peintre affirmé. Des explications claires avec schémas à l’appui.
1h de vidéo de démonstration et 2 questionnaires de test.

En savoir plus

Vous avez aimé l’article ?

Partagez-le !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Laisser un commentaire

Cet article a 113 commentaires

  1. Fabien berthaud

    Bonjour,

    Même si cet article date un peu, je tenais tout de même à vous remercier car il est carrément complet et va bien m’aider pour la tâche qui m’attend ! excellente continuation à vous et encore merci pour le travail !

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Fabien, l’article date en effet, mais je suis toujours là ! Merci pour ce message 🙂

  2. ROUX

    Bonjour,

    J’ai peint un cadre avec une peinture glycéro satiné. Je souhaite maintenant réaliser une légère argenture (estompée) pour laisser apparaître la couleur du cadre.
    Je pensais appliquer la peinture au doigt (?) …
    Pour cela j’ai acheté un tube d’huile extra-fin Lefranc B Argent.
    Que pensez-vous de mon projet de mise en œuvre et quels sont vos conseils en la matière ? à quel temps de séchage dois-je m’attendre ?

    Merci de vos réponses

    Bien cordialement

    Marie E

    1. Capilu

      Bonjours , j’aimerais savoir comment les peintres qui font de la peinture à l’huile peint tout de suite sur les couches sans mélanger l’es couleur je regarde Bob Ross et comme il fait pour rajouter achaque fois sans salir les couleurs es que une vidéo le fait en plusieurs mois ?

  3. SANCHEZ Jean-Michel

    Bonjour
    j’ai fait un glacis dilué dans de la térébenthine et 3 semaines après il n ‘est toujours pas sec. Lorsque je touche ça colle légèrement. Est-ce normal ? Que puis-je faire ?

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, peut être que la couche sous-jacente a été “réactivée”. Dans tous les cas, avec la peinture à l’huile, le mieux est toujours d’attendre 🙂

  4. Dumas M. Agnès

    Bonjour, je suis en train de faire un arbre à empreinte, pour un mariage fin août.
    J’ai posé une couche de peinture extra fine de blanc marque rembrant un peu ancienne (10ans)!, et j’ai mis une goutte de solvant pour que la peinture soit moins épaisse sur tout le fond et il ne sèche pas.
    J’ai pris un gros pinceau (que j’appel : a flouter) pour enlever un peu d’épaisseur et régulariser la peinture et j’ai mis un ventilateur devant pour aider la toile à sécher.
    je pense peindre l’arbre par dessus toujours avec de la peinture à l’huile extra fine, Dans combien de temps je peux espérer le séchage pour peindre par dessus.
    Y a t-il une solution pour retirer la peinture du fond et faire le fond en acrylique ?
    Il faut que ma toile soit sèche pour fin août.
    Merci de votre réponse. Cordialement

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il faut entre 4 jours et 2 semaines pour que l’huile durcisse (selon le gras et l’épaisseur). Vous ne pouvez pas le retirer, l’attente est l’unique solution. Et oui, ce sera sec pour fin aout ! merci à vous

  5. lapindejade

    Bonjour, je peins habituellement avec du blanc de zinc Winton et mes toiles sèchent rapidement. J’ai récemment utilisé du blanc Lefranc & Bourgeois et mon tableau peint vers le 20 février ne sèche pas, il est toujours humide, je m’en suis mis sur les doigts en le touchant à l’instant. Je suis assez inquiet, cela va-t-il encore prendre longtemps? Merci à vous.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, le blanc en assez bonne quantité met effectivement du temps à durcir. Cela fait 2 semaines, je vous propose d’attendre 2 semaines supplémentaires avant de vous inquiétez ! Merci à vous

  6. PIQUARD Guy

    Bonjour,

    Peut’on préparer ses peintures avec une dilution au thinner cellulosique

    Merci.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, seules les essences (de térébenthine, de pétrole, white spirit, d’aspic) coviennent pour la peinture à l’huile. Merci à vous

  7. Marion

    Bonjour Amandine, j’ai réalisé mon premier tableu mais avec mes premières couches medium Green de sennelier puis a la fin de l’huile de lin.

    Le rendu ne coule pas du tout mais si on touche la peinture, ca colle legerement..

    Mon tableau est il en péril ?

    Je compte le laisser un an tranquille avant de le vernir, merci d’avance

    1. Belliot

      La prochaine fois s’il n’est pas sec au toucher au bout d’une semaine passe une couche de liquin pour sicativer la surface delà évitera de coller plein de poussière dessus.

      1. Amandine Gilles

        Bonjour Belliot, merci pour ce conseil, malheureusement ce n’est pas une pratique vraiment recommandable puisque si la peinture est encore fraiche au bout d’une semaine, c’est que la pâte est assez grasse. Le fait de poser du liquin en surface ne fera durcir QUE la surface… Ce qui va bloquer la pénétration de l’oxygène à l’intérieur de la pâte. Et un coeur frais avec une surface dure est propice aux réseaux de craquelures

  8. gambu monique

    bonjour,
    je viens de faire un tableau au couteau à l’huile sorti des tubes sans ajout d’huile ou de médium. toutefois c’est bien empâté. quels conseils pour le séchage ?
    remerciements
    cordialement
    monique

    1. Amandine Gilles

      Attendre ! C’est la seule chose à faire (plusieurs mois ou même plusieurs années). Pour plus de rapidité la prochaine fois, je vous conseille d’employer un vernis à empâtement, il se présente sous forme de gel à mélanger avec les couleurs et permettra un séchage au coeurs sans risque de craquelures. Merci à vous

  9. Brigitte Czopowski

    Bonsoir,

    Je découvre votre blog qui est très bien fait et je vous félicite. Bien que peignant depuis quelques années, j’y ai appris des choses intéressantes méconnues jusqu’à ce jour, où certainement, n’ai je pas pris la peine de trop m’y intéresser.. sur le séchage, en particulier.

    En ce qui me concerne, j’aurais aimé connaître la méthode la plus simple pour nettoyer les pinceaux. Je peins à l’huile. Un artiste peintre, qui était mon prof, nettoyait ses pinceaux avec du produit à vaisselle ?
    Etes vous d’accord avec cela ? et si non , quels sont les produits à utiliser pour ne pas fragiliser les poils des pinceaux ? qui sont sollicités à outrance au nettoyage… Je sais qu’il existe divers produits, mais assez onéreux tout de même. Personnellement, j’utilise de l’essence de térébenthine ???
    Et comment conserver des peintures restantes après séances. Je peins et mes peintures sont étalées sur un revers de couvercle de boîtes de conserve… Je n’utilise pas de palette. Ca a un côté pratique et ensuite, je les jette.
    Je vous remercie pour vos réponses.
    A bientôt.
    Cordialement.
    Brigitte.

    1. Scully

      Bonjour,

      Pour la première fois je pense avoir peut-être mis un peu trop de siccatif dans mon médium (siccatif de courtrai) et ma toile met plus de temps à sécher, elle est dans un endroit frais (15/18 degrés), y a t il quoi que ce soit que je puisse faire pour accélérer, recommencer le glacis ou autre ?

      Merci beaucoup pour votre réponse et votre blog,

      Blanca

      1. Amandine Gilles

        La mettre au soleil ou dans une pièce chauffée ! 🙂

    2. despres nelly

      Bonjour pour ma part afin de ne pas abîmer mes pinceaux je les laisse une nuit tremper dans une huile de table la moins cher et ensuite je les essuie avec du papier absorbant afin de retirer le plus possible de matière puis je les nettoie avec un savon de style “dove” de cette façon mes pinceaux en poils naturels restent souple voili voilà cdlt

  10. Betty Dickins

    Bonjour,
    Je peins depuis 7 ans et ai pris des cours avec 2 Artistes Peintres. Je viens de lire les commentaires, car je cherchais une réponse concrète, concernant le séchage d’une toile. Car les avis divergent…
    Je peins à l’huile et on me dit que 3 mois suffisent pour que la toile soit prête pour y apposer le vernis. Je peins en fine couche de peinture à l’huile Rembrandt. Je viens de terminer une toile que je voulais offrir à Noël et une Artiste Peintre m’a dit que je pouvais sans soucis acheter une bombe et vernir en décembre…???? Elle me dit que le fait de pulvériser protégera quand même la toile et que dans ces conditions, au risque que la toile ne soit pas complètement sèche dans son intérieur, elle finira de sécher ultérieurement et que ça ne posera pas de soucis.

    Ma question était sur le temps de séchage et donc j’ai pu avoir une énième réponse,

    Ma deuxième question était la suivante : que me conseilleriez vous pour vernir les toiles, êtes vous plutôt vernis en bombe, ou vernis que l’on appose avec une large brosse.
    Il y a beaucoup d’avis différents, c’est pourquoi, je me tourne vers vous.
    Pourriez vous me donner une marque. ?
    Je vous en remercie à l’avance et bonne continuation. Betty

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, le choix entre un vernis en spray ou à appliquer au pinceau est personnel. Essayez les deux et vous verrez par vous-même votre préférence. Quand au temps de séchage, il est difficile d’aller à l’encontre d’un phénomène naturel. Un vernis appliqué trop tôt engendre des réseaux de craquelures car il empêche l’oxygène de pénétrer dans la peinture. Si cela des siècles que l’on conseille au peintre d’attendre 6 mois pour vernir une peinture à l’huile, c’est que c’est plus ou moins le temps nécéssaire pour un durcissement complet. En revanche, il existe un vernis à retoucher qui est un parfait compromis, voici l’article le concernant : Les 3 rôles du vernis à retoucher.

  11. Kober

    Bonjour,

    J’ai peint un tableau à l’huile, il y a 9 ans.
    Cette année, des coulures sont apparues sous une couche d’une autre couleur.
    Que me conseillez-vous de faire, svp?
    Merci d’avance pour votre réponse et bravo pour votre blog.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il y a eu visiblement un excès de gras (huile) au moment de la création, qui malgré tout ce temps n’a pas su durcir correctement. Je ne crois pas qu’il y ait quoi que ce soit à faire pour réparer ces coulures. Elles font partie de la pâte picturale, les retirer reviendrait à retirer la peinture. Eviter le surdosage d’huile à l’avenir. Merci à vous

  12. Michelle Jacques

    Bonjour, j ai fais un tableau a l huile a la spatule mais lorsque je regardais mon tableau il y avait des endroit brillant et d autre endroit où s était mat, je me suis dit que j avais mit trop d’huile ou pas assez alors j ai mis avec un pinceau de l’huile de lin sur toute la surface peinte, mais maintenant c est collant est ce que sa va finir par ne plus coller et sinon que faire pour que sa ne colle plus? Je suis débutante et j ai peur d avoir gâcher mon tableau, merci

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il vous suffit d’être patiente. L’huile met du temps à se durcir, plus la quantité est importante, plus le délai est long. Cela peut durer plusieurs mois… Merci à vous

  13. sylvia gourion

    Bonjour Amandine,
    Tout d’abord bravo pour votre magnifique blog! Que de connaissances et plus encore que de générosité pour passer tant d’heures à écrire, répondre avec tant de précision…
    Je n’ai malheureusement pas trouvé la réponse exacte à ma question;
    Il y a une semaine, j’ai peins en une seule séance et avec des couleurs directement sorties du tube. la couche est assez fine. Je suis tentée -mais à qui la faute?- de passer un glacis pour approfondir certaines zones. Puis-je le faire sans que la peinture soit sèche au toucher? dois-je attendre? combien de temps?
    Merci encore de ce beau partage; vous êtes mon site de référence!
    Bien à vous, Nath

    1. Amandine Gilles

      Bonjour Sylvia,
      Pour appliquer un glacis, la couche précédente doit forcément être dure, sans quoi les teintes se mélangeront… La nouvelle couche (plus grasse que la précédente) peut être appliquée dès que la surface est dure au toucher. Sinon, attendez 1 semaine pour une couche fine, 3 ou 4 semaines pour une couche plus épaisse. Merci à vous

  14. Inchauspe

    Bonjour,
    Je voudrais savoir où laisser sa toile « sécher » pour éviter que la poussière ne vienne s’incruster dans le tableau..
    Bien à vous
    Cécile

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, les solutions sont d’accrocher le tableau au mur, évitant ainsi aux poussières du sol de se coller à la surface, puis de faire le ménage régulièrement dans l’atelier. Merci à vous

  15. CHATELAIN Philippe

    Bonjour,

    Je souhaite donner un aspect ancien à un tableau à l’huile, j’ai l’intention de passer du vernis à vieillir et du vernis à craqueler. Est-ce que je dois attendre que la peinture à l’huile soit totalement sèche à coeur, c’est à dire 1 an ou puis-je le faire beaucoup plus rapidement?
    Merci,

    Philippe

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, comme toute application de vernis, mieux vaut attendre que la peinture soit sèche, 6 mois à 1 an. Merci à vous

  16. Françoise Gervais

    J’ai peint une toile à l’huile et J’ai appliqué des éclaboussures avec du blanc de titane dilué avec de l’huile de lin,résultat la peinture à séché partiellement,elle est collante et a jaunies et à comme rétrécir,comme un peu craquelée,esce que je peux enlever avec ma spatule cette peinture et refaire mes éclaboussures seulement avec un pinceau et moins de peinture?

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, tous les effets que vous décrivez sont dus à un excès d’huile. Vous pouvez recommencer mais avec une couleur diluée à l’essence ou à un médium à peindre (qui contient de la résine, donc facilite le séchage).

  17. Monika Trajkovska

    Bonjour,

    J’ai récemment décidé de peindre sur une toile en lin 80X60. J’avais toujours peint sur des toiles en coton et je savais que le séchage prenait du temps, donc je pouvais retravailler ma peinture au fil des jours. Cependant, lorsque j’ai commencé à peindre sur la toile en lin en question, les deux premiers jours tout allait normalement, puis le troisième j’ai effectué une pause et le quatrième jours tout avait complètement séché. Je ne comprends pas. Je ne sais pas si j’ai fait une erreur dans les épaisseurs de couches ou alors une de mes couleurs était trop ancienne…C’est la première fois que j’ai ce problème. Je peins avec de l’essence de térébenthine.
    Merci pour votre éclaircissement.
    Cordialement
    Monika

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, il est assez normal que la pâte picturale ait durci au 4e jour si vous avez peint uniquement avec de l’essence de térébenthine, faisant dès lors une pâte “maigre”. Le type de toile n’interfère pas réellement puisque toutes les toiles du commerces sont préparées avec le même enduit universel. Si vous souhaitez avoir une fraicheur plus longue, alors il vous faudrait ajouter du médium à peindre à vos couleurs, afin de la rendre la pâte plus grasse. Merci à vous

  18. Hélène Planquelle

    Bonjour,

    Je viens d’appliquer un vernis à retouche Marin Beaux-Arts sur une peinture à l’huile sur bois et je remarque le rendu n’est pas égal. En séchant, il s’est produit un effet de dispersion du vernis sur la surface, comme si le vernis n’adhérait pas et se répartissait de manière inégal par alvéoles, du moins sur certaines zones (les plus sombres du tableau). Auriez-vous une explication et des conseils dans cette situation ?
    Je souhaiterais également savoir s’il est possible d’appliquer un vernis à retouche entre 2 et 3 semaines après le séchage d’une huile (étant précisé que je travaille en couches fines). Je sais que c’est court mais j’ai une exposition qui arrive. Est-ce complètement déconseillé ?
    Je vous remercie par avance,

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, ce sont souvent les couleurs sombres et plus spécifiquement le pigment noir d’ivoire qui pose des problèmes au séchage, par sa lenteur et ses embus. Il arrive que par effet d’absorption par le support, la surface se solidifie au point de ne plus laisser le vernis ou autre pâte s’accrocher. En d’autres termes, le support trop absorbant a absorbé le liant, ne laissant à la surface que la résine et les dépôts gras qui se sont solidifiés. Ce n’est pas un problème en soit, vous pourriez même ne pas avoir à vernir du fait de ce feuil de protection naturel. Sinon, seule une couche grasse peut adhérer à cette surface lisse et solide, donc peut être en ajoutant un peu d’huile dans votre vernis.
      Quant à votre 2e question, le vernis à retoucher peut s’appliquer dès que la surface est sèche au toucher, tout simplement. Parfois quelques jours suffisent. Merci à vous !

  19. Quétineau

    bonjour,
    j’ai acheté une peinture à l’huile ou acrylique sur papier. Une autre a collé dessus, comment enlever les petits bout de papier sans abimer cette peinture?
    merci pour votre aide
    Pascale

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, sans visuels il m’est difficile de répondre, mais peut-être qu’avec un scalpel et beaucoup de délicatesse…

  20. ROCHE Bernadette

    j’ai réalisé un tableau avec de la peinture à l’huile directement sortie du tube.
    Est-ce que je peux faire et comment faire un glacis très dilué par dessus pour obtenir un voile de brume ou un effet vaporeux.
    Merci pour tous vos conseils.

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, en diluant votre peinture avec un médium à peindre ou un médium à glacis. Merci à vous

  21. marais florine

    Bonjour,
    j’ai peint il y a plusieurs mois une toile en noir et blanc. Elle est sèche par endroit et encore un peu collante au touché a d’autre. Mon plus gros problème, c’est que je ne sais pas comment retirer la poussiere. avez vous une solution ?
    merci
    florine

    1. Amandine Gilles

      Bonjour, si la poussière est simplement déposée sur la surface sèche, alors aucun problème pour la retirer. En revanche, si la poussière est collée à la surface encore fraiche, là il n’y a rien qui puisse être fait…